Le Lundi 18 Juillet à 08:33

Fortes chaleurs et incendies : les sapeurs-pompiers de l’Eure sont sur le qui-vive


Un dispositif particulier de pré-positionnement des moyens dans tout le département est mis en place ce lundi et mardi par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis)



Ce dimanche, dans le département de l’Eure, une centaine de sapeurs-pompiers ont été engagés sur dix départs de feu, dont un qui a détruit 25 hectares de chaume a Rouvray - Photo @ Sdis27
Ce dimanche, dans le département de l’Eure, une centaine de sapeurs-pompiers ont été engagés sur dix départs de feu, dont un qui a détruit 25 hectares de chaume a Rouvray - Photo @ Sdis27
Dans l’Eure, plusieurs feux d’espaces naturels ont nécessité, ce dimanche, l’intervention des sapeurs. Le bilan de la journée fait état de 10 départs de feu, 30 hectares brûlés et 100 sapeurs-pompiers engagés.

L’incendie le plus significatif a détruit à lui seul 25 hectares de chaume dans le secteur de Rouvray. Il s’est déclaré vers 14h30. « Il a été assez vite contrôlé et circonscrit », précise un officier du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis27).


Vigilance et réactivité

En prévision des fortes chaleurs annoncées pour le début de la semaine (les températures vont monter jusqu’à 40 degrés C lundi et mardi), le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Eure est sur le qui-vive : il a mis en place un dispositif particulier en pré-positionnant des moyens dans tous les secteurs du département. Il s’agit d’être le plus réactif possible au moindre départ de feu.

Un message de vigilance a par ailleurs été lancé. Il s’adresse autant à la population qu’aux exploitants agricoles qui ont interdiction de procéder à des travaux agricoles avec des engins motorisés ce lundi 18 juillet entre 14h et 18h, au plus fort du pic de chaleur.




        
infoNormandie













-








Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici















-