Évreux : il fait des doigts d’honneur et montre ses fesses aux policiers municipaux


Publié le 14/02/2022 à 09:22 - mis à jour le 15/02 - 23:18

Le mis en cause avait plus de 2 grammes d’alcool par litre de sang. Ses gestes déplacés l’ont conduit en dégrisement puis en garde à vue à l’hôtel de police




L’homme alcoolisé s’en est pris soudainement aux policiers municipaux en patrouille - illustration @ Adobe Stock
L’homme alcoolisé s’en est pris soudainement aux policiers municipaux en patrouille - illustration @ Adobe Stock
Un Ébroïcien s’est retrouvé en garde à vue à l’hôtel de police d’Évreux dans la nuit de vendredi à samedi. Cet homme de 33 ans n’a pas trouvé mieux que de montrer ses fesses et de faire des doigts d’honneur à des policiers municipaux.

Il traite de folle une policière

La scène s’est déroulée vers 1 heure du matin sur la place Clemenceau, dans le centre ville de la capitale de l’Eure. Les « municipaux » patrouillaient en voiture sans s’intéresser plus que ça à ce noctambule. Quand ce dernier en les apercevant a soudainement baissé son pantalon et a eu des gestes outrageants à leur égard.

Plus grave, le mis en cause bien éméché (il a été contrôlé avec un taux de 2,10 g d’alcool dans le sang) s’en est pris à une policière, la menaçant à plusieurs reprises et la traitant de folle, rapporte une source policière. L’homme a bien tenté ensuite de partir en courant, mais il a été bien vite rattrapé et interpellé.

Dégrisement et convocation en justice

Remis à la police nationale, il a passé quelques heures dans une cellule de dégrisement avant de recouvrer sa liberté. Il s’est vu remettre une convocation en vue d’une prochaine comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).


              


Mots clés : Eure, Fesses, Outrages, Police, Évreux








- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici