Evreux : elle agresse les agents de la banque postale qui refusent de lui remettre de l’argent



Publié le 20/09/2019 à 18:02

Interpellée pour outrage et violences, la femme a été conduite à l’hôpital psychiatrique de Navarre après examen par un médecin



Les trois employées outragées ont fait usage de leur droit de retrait, ce qui a entraîné la fermeture de l’agence postale - Illustration @ Google Maps
Les trois employées outragées ont fait usage de leur droit de retrait, ce qui a entraîné la fermeture de l’agence postale - Illustration @ Google Maps
Trois agents de la Banque postale d’Évreux, rue du Docteur Oursel, ont été victimes de violences jeudi 19 septembre.

Vers 12h30, une femme s’est présentée à l’accueil afin de retirer de l’argent. Dans l’incapacité de présenter une pièce d’identité en bonne et due forme (disposait d’une photocopie de sa carte d’identité nationale), l’employée a refusé de lui délivrer de l’argent.

Elle crache au visage d’une employée

La femme s’est alors mise en colère et a insulté les trois fonctionnaires présentes au guichet, crachant même au visage de l’une d’elles.

Interpellée par un équipage de police, la mise en cause, âgée de 32 ans, a été emmenée à l’hôtel de police où elle a été placée en garde à vue pour outrage et violences sur personne en charge d’une mission de service public.

Garde à vue incompatible

Très excitée, la trentenaire n’a pas trouvé mieux que de déféquer et uriner dans sa geôle. Les policiers ont sollicité l’intervention d’un médecin a jugé, après examen, que son état psychique n’était pas compatible avec une garde à vue. La femme a finalement été conduite à l’hôpital psychiatrique de Navarre.

Les trois employées malmenées ont fait usage de leur droit de retrait et l’agence postale a été fermée tout l’après-midi.




















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook