Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Évreux : deux policiers de la Bac blessés lors d’une interpellation après un rodéo urbain


Deux frères étaient toujours en garde à vue ce mardi matin à l’hôtel de police d’Évreux. Ils sont mis en cause dans un rodéo urbain, un refus d’obtempérer et d’avoir exercer des violences contre des policiers


Publié le 03/05/2022 à 10:57


Les policiers ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser les assaillants - Illustration @ DGPN
Les policiers ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser les assaillants - Illustration @ DGPN
Deux policiers de la brigade anticriminalité ont été blessés lors d’une intervention dimanche 1er mai dans le quartier de la Madeleine à Évreux (Eure).

Vers la fin d’après-midi, une patrouille de la BAC repère un individu qui fait du rodéo avec une moto de cross. Désireux de le contrôler, l’équipage lui fait signe de s’arrêter mais le pilote accélère tout en prenant de gros risques pour échapper aux gardiens de la paix.

Dispersés avec des grenades lacrymogènes

Le fuyard, bien connu des services de police, a pu cependant être identifié. Lancés à sa recherche, les policiers vont finir par le retrouver peu avant 21 heures alors qu’il circule à pied dans la Madeleine. Mais son interpellation va mal se passer : l’homme se rebelle, insulte et menace les fonctionnaires.

Son frère présent sur les lieux vient lui porter main forte. Puis, une vingtaine d’individus hostiles se rapprochent pour tenter de s’opposer à l’intervention des forces de l’ordre qui sont contraintes alors de faire usage de cinq grenades lacrymogènes pour disperser les assaillants.

21 jours d’ITT pour un policier blessé

Les deux frères de 28 et 26 ans sont finalement maîtrisés. Lors de l’interpellation, deux policiers sont blessés : l’un souffre d’une entorse et de diverses contusions ce qui lui a valu 21 jours d’interruption temporaire de travail, le second s’est vu délivrer un certificat médical avec 7 jours d’ITT.

Les deux mis en cause, dont la garde à vue pour « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique », a été prolongée, étaient toujours entendus ce mardi matin dans les locaux de l’hôtel de police. Ils devaient être fixés sur leur sort dans l’après-midi.






              



Travaux sur la RN13 à Pacy-sur-Eure : des perturbations à prévoir jusqu’en août

Vendredi 8 Mars - 17:14

Seine-Maritime. Travaux d’enrobés à Valliquerville : déviation de la RD 6015 durant quatre nuits

Jeudi 7 Mars - 17:06

A13 : les travaux de rénovation du viaduc de Criquebeuf (Eure) vont durer six mois

Jeudi 7 Mars - 09:51

Tunnel de la Grand'Mare à Rouen : les travaux de modernisation entraînent la fermeture de la RN28 la nuit

Vendredi 17 Novembre - 16:03

RN31 à Rouen : la bretelle d’accès à la RN28 fermée toute une nuit

Mardi 8 Août - 10:28
-----------------------------



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie