Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Évreux. Deux frères traduits en justice pour trafic de stupéfiants


Vendredi 31 Mars 2023 à 18:52



Les deux frères ont été interpellés le même jour pour détention de stupéfiants - illustration
Les deux frères ont été interpellés le même jour pour détention de stupéfiants - illustration
Deux frères de 22 et 28 ans ont été interpellés le le jour à quelques jours d’intervalle, par les policiers d’Évreux (Eure). Défavorablement connus des services de police, ils sont soupçonnés l’un et l’autre de trafic de stupéfiants.

Le plus jeune a été repéré mercredi 29 mars en milieu d’après-midi alors qu’il prenait la fuite à la vue de policiers de la brigade anticriminalité en surveillance sur l'esplanade Rolland-Plaisance dans le quartier de La Madeleine à Évreux. Le suspect s’est alors débarrassé d’un joint et d’un sachet contenant 5,5 g de résine de cannabis. 

Rapidement rattrapé, il a été interpellé. Lors de son placement en garde à vue, les enquêteurs ont découvert sur lui 860 € en liquide et 45,4 g de résine de cannabis. Près de 3 autres grammes de résine ont été retrouvés a son domicile.

Un pistolet automatique saisi

Lors de cette perquisition, les policiers ont été pris à partie par le frère aîné du mis en cause, âgé lui de 28 ans. Ce dernier a insulté et menacé de mort l’un des fonctionnaires de la BAC. 

Il n’a pas été interpellé sur le champ mais un peu plus tard rue Voltaire. Lors de son placement en geôle, à l’hôtel de police, 54 g de résine de cannabis et 270€ en numéraire ont été retrouvés dans ses poches. 

Une perquisition à son domicile à Angervîle-la-Campagne a permis également de saisir un petite quantité de cannabis et un pistolet automatique de calibre 7,65. Il a affirmé aux enquêteurs que cette arme était pour se protéger quand il se rendait à Paris. 

Remis en liberté, il s’est vu notifier une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour le 27 novembre 2023. 

Son jeune frère, dont la garde à vue a été prolongée, a été déféré vendredi devant un magistrat du parquet d’Évreux. 





              













___________________



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie