Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Eure : l'hypothèse d'une intoxication alimentaire écartée au lycée agricole du Neubourg


La restauration n'est pas en cause. La direction du lycée agricole Gilbert-Martin, au Neubourg (Eure) a rendu publics les résultats des expertises réalisées après que 19 élèves ont signalé des maux de ventre et vomissements. À ce jour, l'origine de ces symptômes n'est sont pas expliquée.



Publié le 02/02/2024 à 16:42,



Les élèves se plaignant de maux de ventre et  d'autres symptômes avaient été examinés sur place par les sapeurs-pompiuers et un médecin du SMUR - Illustration © Adobe Stock
Les élèves se plaignant de maux de ventre et d'autres symptômes avaient été examinés sur place par les sapeurs-pompiuers et un médecin du SMUR - Illustration © Adobe Stock
Dans la soirée du lundi 22 janvier, les sapeurs-pompiers étaient intervenus au lycée Gilbert Martin du Neubourg (Eure) pour des élèves se plaignant de nausées et de maux de ventre, après le dîner du soir. Après avoir suspecté une intoxication au monoxyde de carbone (les relevés avaient alors permis d'écarter cette hypothèse), les secours avaient conclu à une suspicion d'intoxication alimentaire.

Les dix-neuf élèves de l'internat concernés, en majorité des jeunes filles, avaient été pris en charge par les sapeurs-pompiers et un médecin du SMUR (structure mobile d'urgence et de réanimation). Aucun d'entre eux n'avait été hospitalisé. Seuls, deux des lycéens ont demandé à rentrer chez eux.  

Aucune explication à ce jour

Près de deux semaines après cet incident, la direction de l'établissement vient d'apporter des précisions sans pouvoir expliquer véritablement l'origine de ces maux de ventre et vomissements.

Les expertises conduites par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et l’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie « ont conclu à l’absence d’intoxication alimentaire ainsi qu’au monoxyde de carbone », assurent le directeur Philippe Commun et son adjointe Carole Pecquery, dans un communiqué de presse publié ce vendredi. .

L'expertise a, par ailleurs, « réaffirmé le respect des procédures de mises en œuvre du plan de maîtrise sanitaire. Aucune autre hypothèse d’explications n’a été formulée à ce jour ».





              


Feu de sèche mains : le gymnase Rabelais à Maromme ferme provisoirement

Samedi 24 Février - 16:29

Rouen. Refus d'obtempérer et course-poursuite : l'automobiliste était ivre et sans permis

Vendredi 23 Février - 11:58

Eure. Fuite de gaz lors de travaux de terrassement : 90 foyers impactés par la coupure à Acquigny

Vendredi 23 Février - 10:02

Dépression « Louis » : les ponts de Normandie et Tancarville toujours interdits aux deux-roues et piétons

Jeudi 22 Février - 19:44

Seine-Maritime. Il tombe du troisième étage dans une rivière à Bolbec : deux suspects en garde à vue

Jeudi 22 Février - 12:32
-----------------------------





QR Code pour télécharger l'application infoNormandie