Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Emeutes en Seine-Maritime : quatre blessés, dont un grave, et dix-sept interpellations


Scènes de désolation ce vendredi matin, en Seine-Maritime. Pour la deuxième nuit consécutive, les émeutes ont fait d'importants dégâts dans les agglomérations de Rouen et du Havre. Un couple de commerçants de Bihorel a vu son bar et le tabac voisin partir en fumées : « Notre vie vient de basculer au cauchemar »


Publié le 30/06/2023 à 10:07


Des magasins ont été pillés et incendiés. A Bihorel, un couple de commerçants quinquagénaires a vu son bar tabac partir en fumée cette nuit - Document publié sur le compte Twitter de Jonas Haddad, conseiller régional de Normandie
Des magasins ont été pillés et incendiés. A Bihorel, un couple de commerçants quinquagénaires a vu son bar tabac partir en fumée cette nuit - Document publié sur le compte Twitter de Jonas Haddad, conseiller régional de Normandie
Pour la deuxième nuit consécutive, des émeutes ont éclaté dans les agglomération de Rouen-Elbeuf et du Havre, en Seine-Maritime. Elles ont provoqué de nombreux dégâts et blessés, indique la préfecture ce vendredi matin, en rappelant  que plus de 200 policiers et gendarmes ainsi que 185 sapeurs-pompiers ont été mobilisés « pour faire face à ces violences.»

Un homme a été grièvement blessé « en tombant du toit d'un magasin alimentaire lors d'une action de pillage ». Ce commerce avait auparavant été l’objet de dégradations. La victime a été transportée en urgence absolue au CHU de Rouen. Un policier a également été blessé (légèrement) par un tir de mortier d'artifice. Un homme a subi quant à lui des brûlures aux mains en tentant d'éteindre un feu sur son balcon, tandis qu'une personne a été légèrement intoxiquée lors de l'incendie d'un commerce.

Des bâtiments publics dégradés et 22 voitures incendiées

Plusieurs bâtiments publics, tels que des mairies annexes, des bureaux de la Poste, une mission locale, un bureau de police et des écoles, ont été attaqués et gravement endommagés à Canteleu, Saint-Étienne-du-Rouvray, Petit-Quevilly, ainsi que dans les Hauts de Rouen, détaille le communiqué de la préfecture. De nombreux commerces ont également été dégradés et pillés au Havre et dans l'agglomération de Rouen et vingt-deux véhicules ont été incendiés.

Lors de ces émeutes, vingt deux personnes « responsables d'actes de violence » ont été interpellées par les forces de l'ordre et placéz"es en garde à vue. 

Le préfet condamne

Le préfet de la Seine-Maritime a tenu par ailleurs à « condamner vivement les menaces et les actes de violence perpétrés à l'encontre des élus, des représentants des institutions, des forces de l'ordre et des sapeurs-pompiers, dont la sécurité a été directement mise en danger. »

LMe représentant de l'Etat déplore également les nombreuses dégradations commises contre des bâtiments publics, des commerces, des véhicules et du mobilier urbain.

Une commerçante de Bihorel : « Notre vie vient de s’effondrer au seul motif de la haine »

Un couple de commerçants quinquagénaires installés au centre commercial Kennedy à Bihorel, près de Rouen, a assisté impuissamment cette nuit à l'incendie de son bar. « Notre vie vient de basculer au cauchemar », témoigne Sylvie B. sur la plateforme cotizup.com  (cagnotte en ligne). Un appel aux dons est lancé : plus de 1 800€ ont déjà été recueillis ce vendredi matin. 
 
« Nous venons de tout perdre à 2h du matin notre bar a brûlé à Bihorel.
Nous avons vu notre vie s’envoler dans les flammes impuissants cette nuit. Notre vie vient de basculer au cauchemar.
Le tabac aussi est en feu les pompiers viennent d’arriver mais nous avons déjà tout perdu.
Nous étions indépendants petit bar de commerce au centre commercial Kennedy de Bihorel.
Tous nos biens personnels et professionnels sont confondus. À l’intérieur de notre bar, il y avait des jouets entreposés pour l’association que je représente nous avions accepté de les stocker dans notre réserve dans l’attente de pouvoir les emmener au chu de Rouen à destination des enfants hospitalisés.

Nous avons deux enfants handicapés. Cette nuit, nous avons tout perdu. Notre vie vient de s’effondrer au seul motif de la haine »







              

Réactions et commentaires


Nouveau commentaire :

Modération des commentaires
* La rédaction de infoNormandie.com se réserve le droit de supprimer ou de ne pas publier tout commentaire pouvant contenir des propos à caractère violent, injurieux, diffamatoire, homophobe, sexiste et raciste.



Travaux sur la RN13 à Pacy-sur-Eure : des perturbations à prévoir jusqu’en août

Vendredi 8 Mars - 17:14

Seine-Maritime. Travaux d’enrobés à Valliquerville : déviation de la RD 6015 durant quatre nuits

Jeudi 7 Mars - 17:06

A13 : les travaux de rénovation du viaduc de Criquebeuf (Eure) vont durer six mois

Jeudi 7 Mars - 09:51

Tunnel de la Grand'Mare à Rouen : les travaux de modernisation entraînent la fermeture de la RN28 la nuit

Vendredi 17 Novembre - 16:03

RN31 à Rouen : la bretelle d’accès à la RN28 fermée toute une nuit

Mardi 8 Août - 10:28
-----------------------------



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie