Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Emeutes en Seine-Maritime : les sapeurs-pompiers ont fait face à 170 départs de feu la nuit dernière


Le préfet de Seine-Maritime a communiqué ce jeudi soir le bilan des émeutes qui ont secoué la nuit dernière la Seine-Maritime. Il a annoncé la mobilisation de 200 policiers et gendarmes pour la nuit à venir, concentrés essentiellement dans les agglomérations de Rouen et du Havre



Publié le 29/06/2023 à 18:55,



200 policiers et gendarmes sont mobilisés pour la nuit de jeudi à vendredi  - Illustration © Adobe Stock
200 policiers et gendarmes sont mobilisés pour la nuit de jeudi à vendredi - Illustration © Adobe Stock
Des deégradations importantes ont été constatées suite aux événements survenus dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juin, en réaction à la mort de Nahel, lors d'un refus d'obtempérer à Nanterre (Hauts-de-Seine). Les violences ont été plus particulièrement concentrées sur les agglomérations de Rouen et du Havre. Des véhicules, du mobilier urbain et plusieurs bâtiments ont été ciblés.

Les sapeurs-pompiers ont dû intervenir sur plus de 170 départs de feux, dont une quinzaine impliquant des véhicules et plus de 150 feux de poubelles, détaille le préfet de la Seine-Maritime, ce jeudi soir.

Aucun blessé n'est à déplorer.

Commissariats, écoles, bureau de poste...

Dans l'agglomération de Rouen-Elbeuf, la mairie annexe du quartier des Hauts de Rouen a été incendiée, de même que la façade du poste de police voisin. Les commissariats de police d'Elbeuf et de Maromme ont également subi des dégradations, et une personne a été interpellée pour avoir tiré des mortiers d'artifices en direction des forces de l'ordre.

Dans l'agglomération du Havre, l'école Louise-Michel a été endommagée. Le bureau de poste du quartier de Caucriauville a été incendié et un bureau de tabac situé dans le même quartier a été pillé.

200 policiers et gendarmes mobilisés la nuit prochaine

Suite à ces tensions, les forces de l'ordre ont été renforcés pour la nuit du 29 au 30 juin, avec près de 200 policiers et gendarmes spécialement déployés sur le terrain. « L'objectif est de préserver la sécurité des personnes et des biens », insiste la préfecture.

Par ailleurs, aujourd'hui, le préfet de la Seine-Maritime a pris deux arrêtés :
  • Un arrêté interdisant temporairement le transport et le port d'armes de toutes catégories, de munitions et d'objets pouvant constituer une arme par destination (telles que les armes et les artifices), du jeudi 29 juin 2023 à 20h00 jusqu'au lundi 3 juillet 2023 à 20h00, sur les communes de Rouen, Maromme, Elbeuf et Le Havre.
 
  • Un arrêté réglementant la distribution et la vente de carburants ainsi que de produits chimiques, inflammables ou explosifs, du jeudi 29 juin 2023 à 20h00 jusqu'au lundi 3 juillet 2023 à 20h00, dans l'ensemble du département de la Seine-Maritime.





              


-----------------------------





QR Code pour télécharger l'application infoNormandie