Déminage d'une bombe au Havre : les habitants évacués autour du stade Youri-Gagarine, jeudi


Publié le Mardi 22 Novembre à 17:30

La découverte d'une bombe britannique de 250 kg nécessite la mise en place d'une opération de déminage. Ce jeudi 24 novembre, à partir de 7h30, les habitants devront évacuer la zone du périmètre de sécurité. Ce qu'il faut savoir



Les démineurs de la Sécurité civile procéderont à la neutralisation des engins sur place - Illustration
Les démineurs de la Sécurité civile procéderont à la neutralisation des engins sur place - Illustration
Les habitants de tout un secteur autour du stade Youri-Gagarine au Havre (Seine-Maritime) vont devoir être évacués, jeudi 24 novembre. A l'origine, la découverte d'une bombe britannique de 250 kg  sur un chantier mené dans l'enceinte de l'installation sportive.

Cet engin explosif, datant de la Seconde Guerre mondiale, a fait l’objet d’une expertise immédiate par les services du déminage de la Sécurité civile. « En attendant sa neutralisation définitive, des mesures de protection écartant tout danger ont été prises. Celles-ci consistent notamment en un maintien de l’engin sous terre », indique la préfecture de Seine-Maritime.

Evacuation dans un périmètre de 400 m

Pour des raisons évidentes de sécurité, et compte tenu de la localisation de la bombe, « des conditions de sécurité absolues » vont être prises, notamment l'évacuation des habitants dans un rayon de 400 m autour de l’engin.  Les opérations d'évacuation débuteront à partir de 7h30.

« Aucune personne ne devra se trouver dans la zone de sécurité après 9h30. Cette évacuation impérative et obligatoire s’applique à tous. Un courrier a été adressé à chaque riverain concerné », insiste la préfecture dans un communiqué. « D’importants renforts de sécurité seront mis en place pour assurer le bon déroulement des opérations et la surveillance des habitations tout au long de l’opération ».
.

Un lieu d'accueil au gymnase Claude-Bernard

L’opération de déminage, coordonnée par Gilles Quénéhervé, sous-préfet du Havre, à partir du poste de commandement opérationnel (PCO) installé au sein de l’aérogare de l’aéroport d'Octeville, est prévue pour durer jusqu’à 14 heures. « Cet horaire pourrait cependant faire l’objet d’adaptation si l’opération venait à se terminer plus tôt ou prenait du retard en raison de contraintes techniques ». 

Dernier point : l’évacuation de la population ne bénéficiant d’aucun moyen de transport sera assurée par des bus affrétés tout spécialement pour l’occasion aux arrêts suivants :

• arrêt Jean-Baptiste-Simeon-Chardin,
• arrêt Louis-Blériot,
• arrêt provisoire rue Haroun-Tazieff, angle rue Dian-Fossey.

Un dispositif d’accueil sera mis en place par la ville du Havre dès 7h30 au gymnase Claude-Bernard, situé 65, rue Hannès-Montlairy.



              
infoNormandie






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google