L'info en continu

Braquage à l’hôtel Normandy, à Vernon : deux malfaiteurs dérobent 2000€ et dévalisent des clients


Mercredi 26 Janvier 2022 à 16:35

Deux hommes prétextant avoir réservé une chambre ont réussi à s'introduire dans l'hôtel trois étoiles. Puis, sous la menace d'une arme de poing, ils se sont fait remettre le contenu de la caisse et ont dévalisé les clients de quatre chambres



Le malfaiteur s'est fait passer pour un client qui avait réservé une chambre. Il a braqué ensuite le réceptionniste avec une arme de poing - Illustration
Le malfaiteur s'est fait passer pour un client qui avait réservé une chambre. Il a braqué ensuite le réceptionniste avec une arme de poing - Illustration
Deux malfaiteurs, auteurs d’un vol sous la menace d’une arme dans un hôtel trois étoiles de Vernon (Eure) sont activement recherchés par les services de police.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Police judiciaire (PJ) de Rouen. Il s’agit d’identifier et d’interpeller deux hommes qui ont opéré dans la nuit de lundi à mardi à l’hôtel Normandy, avenue Pierre Mendès-France, près de la place de Paris.

Ils braquent le réceptionniste et vident la caisse

Il est autour de 2 heures du matin. Un homme, le visage partiellement dissimulé par un masque chirurgical, se présente à l’accueil de l’hôtel. Il prétexte avoir réservé une chambre pour la nuit. Sans se méfier, le réceptionniste le fait entrer. Dans la place, le pseudo client sort alors une arme de poing et le menace, tandis qu’un complice, lui aussi masqué, le rejoint.

Les braqueurs se font d’abord remettre le contenu de la caisse, environ 2000€. Puis ils contraignent le réceptionniste à les conduire dans les étages de l’établissement. Sous la menace de leur arme, ils se font ouvrir une première chambre, puis trois autres où des clients dorment à poings fermés. Les individus braquent alors les occupants et les dépouillent de leur argent, portefeuille, cartes bancaires, téléphone portable et tablette numérique…

Ils filent entre les doigts des policiers

L’une des victimes parvient à prévenir discrètement la police. Une patrouille du commissariat de Vernon arrive rapidement sur place, mais les deux malfaiteurs parviennent in extremis à filer entre les doigts des policiers par une porte dérobée. Les recherches entreprises vont rester vaines.

Certains objets dérobés dans les chambres seront retrouvés dans une ruelle derrière l’hôtel.

Le service de l’identité judiciaire a procédé à des relevés de traces et indices (ADN, empreintes papillaires). C’est au service départemental de la police judiciaire de Rouen que le parquet d’Évreux a confié l’enquête.
 




              
























Publicité