Après les violents orages dans l'Eure, comment se faire indemniser par les assurances ?


Publié le Lundi 24 Octobre à 17:25

Aucune victime n'est à déplorer, mais les dégâts matériels sont considérables après le passage de la tempête hier, dimanche, dans l'Eure. La préfecture a fait un dernier point ce soir



Photo © Sdis27
Photo © Sdis27
Moins de 1000 foyers étaient, à 17 heures, toujours privés d’électricité dans l'Eure. La remise en état du réseau particulièrement endommagés par les orages d'hier se poursuivent à un rythme soutenu grâce à la mobilisation des équipes d'Enedis.

D’ici 23 heures, la situation devrait être rétablie pour 90% des foyers encore sans électricité, indique ce soir la préfecture qui rappelle que le département demeure en vigilance jaune orages jusqu'à 22 heures.
 


Assurances : la marche à suivre

Pour les particuliers ayant subi des dégâts matériels, tous les contrats d’assurance dommage aux biens, notamment l'assurance multirisques habitation, couvrent obligatoirement les effets des vents violents en application de l'article L.122-7 du code des assurances. Cette garantie prend également en charge les dommages causés par les infiltrations créées par les effets des tempêtes.

Tous ceux ayant subi des dommages matériels sont dès maintenant invités à :
  • Prendre sans attendre des photos des dommages,
  • Contacter l’assistance de leur assurance afin qu’un couvreur puisse assurer la mise hors d’eau de la toiture,
  • Solliciter des devis de réparation et transmettre le tout à leur assureur.
 

Retour à la normale sur les routes

Quant aux axes routiers, notamment la D 675 à Epaignes et la RD139 à Préaux, qui avaient dû être coupés à la circulation, on assiste à un retour à la normale : les chaussées ont été dégagées et rendues à la circulation sur le réseau national et départemental.

En fin de matinée, le préfet de l’Eure et les sous-préfets de Bernay et des Andelys se sont rendus sur le terrain (Beuzeville, Pont-Audemer et Muids) pour constater les dégâts et venir en soutien des élus, agents des communes, du département et bénévoles mobilisés pour protéger les routes et les bâtiments, souligne le communiqué de la préfecture.

L'occasion pour le préfet, Simon Babre, de renouveler « ses remerciements à l’ensemble des forces (SDIS, gendarmerie, police) déployées dimanche et dans la nuit de dimanche à lundi.»

              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google