A Canteleu, près de Rouen, des policiers attaqués par une dizaine d'individus lors d'une interpellation


Publié le 06/04/2022 à 14:06 - mis à jour le 07/04 - 18:59

L'interpellation d'un homme suspecté d'avoir participé à une violente agression à coups de batte de baseball à Notre-Dame-de-Bondeville a dégénéré. Les policiers ont été confrontés à une dizaine d'individus qui voulaient en découdre




La scène de l'interpellation a été filmée et postée sur les réseaux sociaux  - Capture d"écran de la vidéo
La scène de l'interpellation a été filmée et postée sur les réseaux sociaux - Capture d"écran de la vidéo
Trois policiers de la brigade canine ont été violemment pris à partie par une dizaine d’individus alors qu’ils procédaient à une interpellation près de Rouen. La scène, pour le moins violente, a été filmée et postée sur les réseaux sociaux.

Frappé à coups de base de baseball

Ce mardi 5 avril, vers 19 heures, les services de police apprennent qu’une agression vient d’être commise à Notre-Dame-de-Bondeville, dans l’agglomération de Rouen. Un homme de 38 ans a été frappé à plusieurs reprises à coups de batte de baseball. Il a été grièvement blessé et transporté au CHU de Rouen par les sapeurs-pompiers.

Rapidement sur place, un équipage canine recueille les premiers éléments qui vont lui permettre se savoir que les agresseurs ont pris la fuite à bord d’une Citroën c3. Un véhicule que ces mêmes policiers ont contrôlé la veille à Canteleu : un des occupants a été verbalisé à cette occasion pour usage illicite de stupéfiants, selon une source policière.

L'interpellation d'un suspect dégénère

Les policiers se lancent alors à la recherche de la Citroën C3. Et, rue Georges-Bizet à Canteleu, ils repèrent la voiture en question qui se gare plus loin sur un parking rue Joseph-Delattre. Le conducteur, seul à bord, âgé de 19 ans, correspond physiquement au signalement de l’un des auteurs de l’agression. Ils le contrôlent puis lui notifient son interpellation.

A cet instant, le jeune homme se rebelle et repoussent violemment les policiers qui doivent l’amener au sol pour lui passer les menottes. Le suspect est en possession d’une boulette de résine de cannabis et d’herbe. Il conduit par ailleurs sans être titulaire du permis.

Encerclés et harcelés par une dizaine d'assaillants

Au même moment, une dizaine d’individus entourent les policiers et s’en prennent à eux en les harcelant. Des coups de pieds sont donnés dans la carrosserie du véhicule de police dont le pare-brise vole en éclats. Des pierres, pavés et autres projectiles, dont une balance, sont lancés sur les forces de l’ordre.

L’homme interpellé en profite alors pour se dégager de l’emprise policière et prendre la fuite.

Les policiers sont contraints de sortir leur chien et leur arme de service pour faire reculer les assaillants qui après le jet d’une grenade lacrymogène finissent par s’éparpiller avant l’arrivée des renforts.
La batte de baseball a été retrouvée dans la Citroën qui a été emmenée en fourrière. La plupart des auteurs de ces violences seraient identifiés, leur interpellation n'est plus qu'une question de jours.





              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici