4 800€ débités sur son compte bancaire : un retraité de Bernay escroqué par un pseudo agent anti-fraude


Publié le 14/02/2022 à 08:50 - mis à jour le 15/02 - 15:34

La gendarmerie de Bernay, dans l’Eure, a ouvert une enquête pour tenter de retrouver la trace de l’individu qui a réussi à soutirer frauduleusement près de 5 000€ à un retraité




Le septuagénaire a fourni au pseudo agent anti-fraude toutes les informations bancaires demandées - illustration @ Adobe Stock
Le septuagénaire a fourni au pseudo agent anti-fraude toutes les informations bancaires demandées - illustration @ Adobe Stock
Un habitant de la région a été victime d’une escroquerie qui lui a coûté près de 5 000€.

Cet homme de 67 ans est tombé dans le piège d’un arnaqueur via un SMS reçu sur son téléphone portable le 8 février dernier lui indiquant qu’il devait fournir son code bancaire pour valider un achat de 989€.

Agent d’un service anti-fraude…

Surpris, le sexagénaire a voulu en savoir plus sur cet achat dont il n’est pas à l’origine. Il a contacté l’expéditeur du SMS dont le numéro de téléphone s’était affiché. Au bout du fil, l’interlocuteur se présente comme étant un agent du service anti-fraude.

Ce dernier, sans gêne, lui demande alors de communiquer l’iban de sa banque ainsi que les numéros de sa carte bancaire dont bien sûr les trois chiffres situés au verso de la carte.

Sans se poser de questions, le sexagénaire va fournir toutes les informations demandées par l’inconnu.

Deux virements vers un compte à l’étranger

Mais un peu plus tard, dans la soirée, le sexagénaire se rend compte en consultant son compte bancaire que ce dernier a été débité d’un montant de 2 400€. Il ne comprend pas. Le lendemain matin, il contacte sa banque pour avoir des explications et apprend que son compte a été débité une deuxième fois, également de 2 400€. Les 4 800€ ont été virés sur un compte situé à l’étranger.

La victime est venue à la gendarmerie de Bernay pour déposer plainte et raconter comment elle s’est faite escroquer. Des investigations sont en cours pour tenter de retrouver la trace du ou des arnaqueurs qui ont peut-être fait d’autres victimes.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici