Un trafic de drogue démantelé à Rouen : la tête du réseau est derrière les barreaux


Publié le Mardi 20 Septembre à 11:28

Coup de filet dans le milieu de la drogue à Rouen (Seine-Maritime). Les enquêteurs de la Brigade des stups ont démantelé un trafic ces derniers jours : quatre suspects interpellés, dont la tête du réseau, plus d'1kg d'héroïne, cocaïne et résine de cannabis saisis.



Les policiers ont saisi 1 kg d'héroïne au domicile de la nourrice, sur les Hauts de Rouen - Illustration © Adobe Stock
Les policiers ont saisi 1 kg d'héroïne au domicile de la nourrice, sur les Hauts de Rouen - Illustration © Adobe Stock
Un trafic de stupéfiants a été démantelé ces derniers jours à Rouen (Seine-Maritime). Quatre suspects ont été interpellés, dont la tête du réseau et plus d'un kilo d'héroïne, cocaïne et résine de cannabis ont été découverts. En outre, lors des perquisitions, l'Unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine (Brigade des stups) a saisi 4 600 € en liquide.

L'affaire débute le 13 septembre, en fin d'après-midi à la faveur d'un contrôle sur la voie publique, boulevard de l'Yser à Rouen. Un jeune homme est trouvé en possession de 14 grammes d'héroïne. Il est placé en garde à vue pour détention de stupéfiants.

La drogue était stockée chez une "nourrice"

Les éléments recueillis par les enquêteurs vont les amener à s'intéresser à un point d'approvisionnement, localisé allée d'Evreux sur les Hauts de Rouen. Une perquisition est effectuée dans un appartement occupé par un homme de 49 ans, qui sert de "nourrice". Les policiers y découvrent 1 kg d'héroïne, 120 grammes de cocaïne, 50 grammes de résine de cannabis et 1 600 euros en petites coupures. Le locataire est interpellé ainsi qu'une jeune femme âgée de 17 ans.

Les hommes de la brigade des stups procèdent dans le même temps à une autre perquisition sur le lieu d'un point de deal boulevard de l'Yser. Là, ils mettent la main sur quelques pochons d'héroïne et 1 300 € en espèce

La tête du réseau est identifiée

Tandis que les auditions des trois personnes interpellées vont bon train à l'hôtel de police, les enquêteurs parviennent à identifier la tête du réseau,  un jeune homme de 19 ans originaire des Hauts de Rouen connu pour être un dealer très actif dans le secteur de la gare de Rouen. Une perquisition est alors réalisée à son domicile en son absence qui permet de saisir la coquette somme de 1 700 € en liquide.

Interpellé un peu plus tard, suite à la diffusion de son signalement, le trafiquant présumé est placé en garde à vue. Il a été déféré le 16 septembre devant un magistrat du parquet de Rouen puis jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 2 ans de prison ferme avec mandat de dépôt. 

Les stupéfiants saisis vont être détruits

Les trois autres mis en cause dans ce trafic ont fait l'objet de convocations : le locataire qui servait de nourrice, connu pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, sera jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (plaider-coupable) dans les prochains mois, la jeune femme et le jeune homme se sont vus remettre quant à eux une convocation devant le juge des enfants.

Les stupéfiants seront détruits et l'argent saisi va être remis à l'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC). 


              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google