Rouen : fauchée par une voiture sur le pont Corneille, la jeune femme a succombé à ses blessures


[Actualisé] - L’accident s’est produit vers 2 heures cette nuit de samedi à dimanche. La victime, âgée de 24 ans, a succombé à ses blessures dans la matinée au CHU de Rouen. La conductrice est en garde à vue pour blessures involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner



Publié le Dimanche 18 Juillet 2021 à 08:50


L’accident s’est produit cette nuit vers 2 heures sur le pont Corneille à Rouen - illustration
L’accident s’est produit cette nuit vers 2 heures sur le pont Corneille à Rouen - illustration
Une femme de 24 ans, domiciliée à Saint-Jacques-sur-Darnétal, a été blessée grièvement cette nuit de samedi à dimanche à Rouen (Seine-Maritime) : elle a été percutée par un véhicule sur le pont Corneille.

A cette heure, les circonstances de l’accident ne sont encore clairement établies. Ce qui est sûr : vers 2 heures ce matin, les sapeurs-pompiers ont été appelés à intervenir à l'angle du quai Jean-Moulin pour prendre en charge un piéton, une jeune femme, sérieusement blessée après avoir été fauchée par une voiture qui circulait sur le pont.

► Pronostic vital engagé

La victime, en arrêt cardio-respiratoire, a été réanimée et prise en charge pour être emmenée par les secours au CHU de Rouen, en état d’urgence absolue. Son pronostic vital est engagé, indiquait ce matin une source proche de l'enquête. Malgré tous les soins prodigués, elle a  succombé à ses blessures en fin de matinée. 

Les secours ont également pris en charge cinq autres personnes, dont la conductrice du véhicule et quatre témoins de l’accident : toutes en état de choc, elles ont été transportées vers des structures hospitalières de l’agglomération.

► La conductrice placée en garde à vue

Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, la conductrice de la voiture a percuté la piétonne, alors en compagnie de trois amies, en faisant une manoeuvre d'évitement d'un autre véhicule.

L'automobiliste, âgée de 39 ans, et originaire de Caudebec-lès-Elbeuf,  a été placée en garde à vue pour « blessures involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », selon une source policière. Elle est toujours entendue par les enquêteurs ce dimanche en fin d'après-midi.  

La circulation a été bloquée sur le pont le temps de l'intervention qui a mobilisé douze sapeurs-pompiers avec quatre véhicules de secours.