Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Maltraitance animale au Havre : une mère et ses deux fils convoqués devant la justice


Vendredi 22 Septembre 2023 à 11:28 I Mis à jour le Dimanche 24 Septembre 2023 - 12:35

Chiens, chèvres, canards, oiseaux, tortues...Tous ces animaux vivaient dans des conditions insalubres dans un appartement occupé par une mère et ses deux fils au Havre. Certains étaient morts, d'autres à l'agonie



Les animaux, dont les trois chiens Bully, ont été confiés au refuge de la SHPA du Havre - Illustration Pixabay
Les animaux, dont les trois chiens Bully, ont été confiés au refuge de la SHPA du Havre - Illustration Pixabay
Encore une triste affaire de maltraitance animale. C’est au havre qu’elle a été mise au jour suite à un signalement à la SHPA, société havraise de protection des animaux. Une mère de 46 ans et ses deux fils de 27 et 18 ans ont été interpellés et placés en garde à vue par les policiers 

A l’origine, un incendie volontaire commis le 4 août dernier dans la cage d’escalier de l’immeuble où réside cette famille, rue Christophe-Colomb au Havre. Les soupçons s’étaient portés sur l’aîné des deux fils. Le mis en cause avait alors quitté précipitamment le domicile familial pour aller se réfugier à Lillebonne avec ses deux chiens. 

Des animaux morts, d'autres à l'agonie

Recherché par l’unité d’atteinte aux biens du commissariat du Havre, le suspect a été interpellé le 19 septembre et placé en garde à vue. Lors de la perquisition effectuée au domicile de sa mère, les enquêteurs ont découvert avec stupéfaction un triste spectacle : de nombreux animaux  confinés dans un logement insalubre : des canards, chèvres, tortues, oiseaux inséparables ainsi que trois chiens Bully, enfermés dans une pièce remplie d'excréments, sans eau et nourriture. 

Au cours de son audition, le mis en cause aurait déclaré avoir demandé, lors de son départ six semaines plus tôt, à son jeune frère et à sa mère de s'occuper des animaux. La mère a indiqué aux policiers que depuis qu'elle avait rencontré un nouveau compagnon, il y a un mois, elle était rarement chez elle. Quant au second fils, il a reconnu s'être occupé uniquement du chien qui lui appartient.

Violent quand il était ivre

Un vétérinaire a été amené à examiné les animaux. Il a établi un certificat remis détaillant l'état général (physique et mental) de chacun d'eux et soulignant les conditions insalubres et des carences alimentaires prolongées ayant entraîné la mort de certains d'entre eux. Les investigations ont par ailleurs permis d'établir que le fils aîné était violent avec ses animaux lorsqu'il était ivre. 

Placés en garde à vue, la mère et ses deux fils, tous sans profession, sont ressortis libres du commissariat, mais avec une convocation prochaine devant le tribunal en juin prochain. 




              














































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie