Agression d'un chauffeur de taxi à Rouen : deux femmes et deux hommes en garde à vue


Mardi 1 Septembre 2020 - 11:34

Alors qu'il voulait récupérer sa veste volée dans son véhicule par les deux clientes, le chauffeur de taxi a été molesté et frappé violemment par deux hommes



Le chauffeur de taxi a été frappé après avoir découvert le vol de sa veste   - Illustration © Adobe Stock
Le chauffeur de taxi a été frappé après avoir découvert le vol de sa veste - Illustration © Adobe Stock
Un chauffeur de taxi a été victime d'une agression cette nuit à Rouen (Seine-Maritime). Les faits se sont déroulés rue d'Amiens, vers 1h30. Le taxi venait de déposer deux femmes à cet endroit quand il s'est aperçu après leur départ que sa veste avait disparu. Elle contenait une carte grise et les clefs d'un autre véhicule. 

Le chauffeur, âgé de 57 ans, est revenu vers les deux femmes et leur a demandé à récupérer sa veste. Deux individus sont alors arrivés au même moment et ont molesté et frappé violemment le taxi, avant de prendre la fuite à pied. 

Ils tentent de s'enfuir en courant

Un équipage de la brigade anti-criminalité (Bac) s'est rendu sur place. En faisant des recherches, les policiers ont repéré à l'angle du boulevard Gambetta et de la rue d'Amiens, deux femmes et deux hommes dont le signalement correspondait à celui fourni par la victime. Les suspects se sont précipitamment mis à courir pour ne pas être contrôlés. Les deux femmes ont finalement été rattrapées, puis les deux hommes.

Particulièrement virulent, l'un d'eux, un rouennais de 27 ans à l'allure athlétique, a tenté, dans un premier temps, de s'opposer aux policiers. « Poings serrés, il voulait en découdre », relate une source proche de l'enquête.

Plaie au visage et douleurs sur le corps

Les quatre suspects ont été interpellés et conduits à l'hôtel de police. Un sachet de résine de cannabis a été retrouvé sur l'un des hommes, âgé de 32 ans, et un jeu de clés et une carte grise appartenant au taxi sur la femme âgée de 23 ans. Quant à la veste volée elle a été découverte sur un arbuste à l'endroit où ont eu lieu les violences. 

 Présentant des plaies au visage et se plaignant de douleurs sur le corps, le chauffeur de taxi a été emmené au service des urgences du CHU de Rouen. Ses agresseurs étaient toujours en garde à vue ce mardi matin.  



Accueil Accueil