Yvelines : le flair de « Moka » et de « Lipton » permet de retrouver un adolescent et un sexagénaire disparus



infoYvelines
Publié le Vendredi 13 Novembre à 10:54


En moins d'une semaine, à Rambouillet et Plaisir, deux personnes disparues - un adolescent de 16 ans et un homme de 68 ans - ont été retrouvés très rapidement, sains et saufs, par Moka et Lipton, deux chiens pisteurs de la brigade cynotechnique des Yvelines


A Rambouillet, grâce à « Moka », l'adolescent suicidaire a été retrouvé rapidement, sain et sauf - Photo © DDSP78
A Rambouillet, grâce à « Moka », l'adolescent suicidaire a été retrouvé rapidement, sain et sauf - Photo © DDSP78
L'histoire est belle. C'est celle d'un chien policier et d'un adolescent aux tendances suicidaires. Récit 

Mardi 10 novembre , en début d'après-midi, les services de police des Yvelines sont informés de la disparition, à Rambouillet, d'un mineur âgé de 16 ans. Le jeune homme, qui a quitté le domicile familial en fin de matinée, est atteint de troubles psychiatriques et présente des tendances suicidaires, selon les renseignements recueillis par la police. 

Immédiatement, compte tenu de ces éléments, « Moka », le chien pisteur de la brigade cynotechnique départementale est appelé à intervenir au plus vite. 

Sur place, un objet imprégné de l'odeur de l'adolescent est présenté à Moka qui le renifle à plusieurs reprises. Puis le chien policier débute alors, avec son maître, les recherches en progressant dans les rues adjacentes au domicile pour ensuite continuer en passant sous la route nationale 10. 

Arrivés à proximité d’un bâtiment, le policier et son animal croisent un jeune homme marchant seul dans la rue. Moka fait alors demi-tour puis vient s’asseoir et se coucher près du jeune homme, signe qu’il venait d’identifier le jeune disparu, relate une source policière.

Le sexagénaire avait disparu de l'hôpital

Une semaine plus tôt, le 5 novembre, la disparition d'une d'un homme de 68 ans avait également mobilisé un autre chien pisteur, « Lipton », pensionnaire également de la brigade cynotechnique des Yvelines. Le sexagénaire avait quitté le centre hospitalier de Plaisir et ne donnait plus signe de vie.

Coutumier des faits, l'homme était signalé au niveau d’un arrêt de bus, à proximité de l’hôpital. Dans un premier temps, les recherches s'avéraient vaines. Comme il est d'usage, une "odeur de référence" était présentée à l'animal  qui se lançait sans attendre à la recherche de la personne disparue aux abords de la maison de retraite.

Le chien poursuivait sa progression jusqu’à découvrir un homme correspondant au signalement : transi de froid, le sexagénaire était assis sur le banc d’un arrêt de bus, rue de la Boissière à Plaisir.

Pris en charge par un équipage de la brigade anticriminalité (BAC), l'homme a été ramené au centre hospitalier où il a été recueilli par les soignants.
 






















Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook