Yvelines. Le poste de la police municipale visé par des tirs de mortiers à Montigny-le-Bretonneux


Publié le 12/02/2022 à 09:41

Des équipages de police ainsi qu'un poste de la police municipale ont été la cible de jets de projectiles et de tirs de mortiers d’artifices ces dernières heures à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines



A Montigny-le-Bretonneux, les policiers ont dû tirer des balles de défense pour disperser les assaillants - Illustration © Adobe Stock
A Montigny-le-Bretonneux, les policiers ont dû tirer des balles de défense pour disperser les assaillants - Illustration © Adobe Stock
Un homme de 19 ans a été interpellé à Montigny-le-Bretonneux, vers 3 heures du matin ce samedi 12 février. Un peu plus tôt, le poste de la police municipale, rue de la Mare aux Carats, avait fait l’objet de plusieurs tirs de mortiers. Un des auteurs des faits avait été aperçu alors qu’il prenait la fuite dans la résidence Descartes.

L’exploitation de la vidéosurveillance a permis aux policiers de repérer l’auteur des tirs et d’avoir une description. Moins d’une heure plus tard, un suspect « correspondant en tout point au signalement » a été interpellé.

Le jeune homme originaire de la commune a été placé en garde à vue pour violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public.

Les policiers ripostent

Plus tôt déjà, vers 23 heures, c’est un équipage de la police nationale qui a essuyé des jets de projectiles place Charles-de-Gaulle. Les forces de l’ordre ont riposté en faisant usage de deux tirs de balles de défense (LBD) pour disperser la dizaine d’assaillants.

Aucun blessé et aucun dégât n’a été à déplorer.

Un dispositif de sécurisation a été mis en place.

A Élancourt, jets de projectiles

A Élancourt, vers 19h30, une équipe cynophile avait été visée par des projectiles lancés depuis les étages d’un immeuble alors qu’elle se trouvait en patrouille dans le secteur des Petis-Prés.

Les policiers n’ont pas été touchés.



         Partager Partager


















Suivez-nous sur Facebook