Violences urbaines : jets de projectiles et tirs de mortier sur les forces de l’ordre dans les Yvelines



Publié le Samedi 19 Septembre à 18:15



A Élancourt, les policiers ont interpellé quatre jeunes âgés de 17 à 20 ans - Illustration
A Élancourt, les policiers ont interpellé quatre jeunes âgés de 17 à 20 ans - Illustration
Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectiles et des tirs de mortiers d’artifice dans trois communes des Yvelines. Les faits se sont produits dans la soirée d’hier, vendredi.

D’abord à Chanteloup-les-Vignes, dans la cité de la Noé. Vers 19 heures, le véhicule d’un équipage du groupe de sécurité de proximité (GSP) est la cible de projectiles. Bilan : une vitre étoilée par un pavé, sans faire de blessé parmi les occupants du véhicule.

Au même moment, les policiers ont été visés par des mortiers lancés par une dizaine d’individus. Les forces de l’ordre ont alors immédiatement riposté avec un lanceur de balles de défense (LBD) ce qui a provoqué la fuite des assaillants.

A Carrières-sous-Poissy, un peu plus tard, c’est un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) qui a été visé par des jets de projectiles lancés par une dizaine d’individus regroupés placé des Tulipes. Là aussi, les policiers ont fait usage d’un LBD pour être en fuite les individus.

A Élancourt, vers 22h40, la police municipale a été la cible de plusieurs tirs de mortier alors qu’elle était en patrouille allée de Catalogne. Appelés en renfort, les policiers nationaux ont interpellé et placé en garde à vue quatre des auteurs âgés entre 17 et 20 ans.

Aucun blessé n’a été déploré.






















Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook