Trafic de drogue et de cigarettes : 4 ans de prison ferme dans l'Eure


Publié le 12/12/2021 à 10:33 - mis à jour le 12/12 - 16:35

La réponse pénale a été immédiate : un homme de 24 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt, dans le cadre d'un trafic de stupéfiants et de cigarettes. Un sursis de huit mois de prison a par ailleurs été révoqué par le tribunal judiciaire d'Evreux




Interpellé et placé en garde à vue mercredi, le trafiquant a été jugé vendredi en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire d'Evreux - Illustration © Adobe Stock
Interpellé et placé en garde à vue mercredi, le trafiquant a été jugé vendredi en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire d'Evreux - Illustration © Adobe Stock
Un trafiquant de produits stupéfiants et de cigarettes de contrebande a été condamné à quatre ans de prison avec mandat de dépôt. Le tribunal judiciaire d’Évreux a par ailleurs révoqué un sursis de huit mois de prison prononcé en novembre 2017.

L’homme de 24 ans a été jugé en comparution immédiate vendredi 10 décembre, à l’issue de 48 heures de garde à vue.

Interpellé pour une banale infraction

Nous le relations vendredi : mercredi 10 décembre, le conducteur d’une Golf est intercepté à 15h40 rue du Docteur-Oursel en centre-ville d’Évreux par deux motards de la formation motocycliste urbaine (FMU). L’automobiliste est en infraction : il téléphonait en conduisant.

A lire aussi ► Le flair des policiers d’Évreux permet de faire « tomber » un trafiquant de drogue et de cigarettes

Lors du contrôle, le jeune homme est soumis à un test salivaire qui se révèle positif à la résine de cannabis.

Après la découverte sur lui de 85 grammes de résine de cannabis, les policiers décident de procéder à une perquisition à son domicile, dans une commune de l’Eure. Et là, ils vont de découverte en découverte : 1040 g de résine de cannabis et 35 g d’herbe, 85 g de cocaïne, 52 cartouches de cigarettes, 30 pots de tabac à rouler, 4300€ en espèces ainsi que 323 balles de 22 long rifle.


Réponse pénale immédiate

Lors de ses auditions successives, le présumé trafiquant va reconnaître avoir acquis 10 kg de résine de cannabis et en avoir revendu 9 kg avec un substantiel profit. Il dit également avoir écoulé 300 cartouches de cigarettes et 120 pots de tabac.

Les investigations amèneront les enquêteurs de la sûreté urbaine à saisir une somme de 9 300€ sur un livret d’épargne au nom du mis en cause.

La réponse pénale a été immédiate : déféré vendredi devant un magistrat du parquet d’Évreux, l’Ebroïcien a été jugé l’après-midi même. Il est depuis derrière les barreaux de la maison d’arrêt d’Évreux.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici