Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Fausse alerte à la bombe dans un collège de Fécamp : l'auteur, âgé de 13 ans, démasqué par la police


Vendredi 21 Juin 2024 à 11:43

Le collège La Providence, à Fécamp, avait été visé par deux fausses alertes à la bombe en février dernier. L'établissement avait dû être évacué. Grâce à de nouveaux outils à leur disposition, les enquêteurs ont pu identifier un jeune garçon de 13 ans, qui a reconnu être à l'origine de ces messages malveillants.



Il est âgé de 13 ans. À deux reprises, les 12 et 22 février dernier, ce jeune garçon, domicilié à Fécamp (Seine-Maritime), qui vient d'être interpellé, avait proféré des menaces d'attentat visant le collège privé de la Providence, à Fécamp. 

Le lundi 12 février, en début d’après-midi, l'établissement scolaire situé rue de l’Inondation. avait reçu un message sur une de ses boîtes mail professionnelles.  Les 650 élèves, les enseignants et le personnel avaient dû être évacués, le temps pour les services de police de procéder à une levée de doute dans les salles de classe et autres locaux. Tout le monde avait pu réintégrer les lieux à l'issue de la levée du périmètre de sécurité. 

Il reconnaît les deux fausses alertes

Les investigations pour identifier l'auteur, confiées au service local de police judiciaire, ont porté leurs fruits. Un jeune garçon de 13 ans a été interpellé mercredi 19 juin.

Entendu en présence d'un avocat, il a reconnu être à l'origine de cette première fausse alerte à la bombe et d'une autre dix jours plus tard contre le même collège, précise une source policière mettant en avant de nouveaux outils à la disposition des enquêteurs pour lutter contre ce type de faits.

En raison de son jeune âge, il a été laissé libre. Il devra répondre ultérieurement à une convocation du juge des enfants. 





              














































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie