Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



300 000€ de cartes Pokémon dérobées dans un entrepôt des Yvelines, un ex-employé derrière les barreaux


Vendredi 5 Juillet 2024 à 10:49

Après plusieurs mois d'enquête, les policiers d'Élancourt (Yvelines) ont pu mettre la main sur le voleur de cartes de jeux Pokémon dans un entrepôt de la société Asmodee à Guyancourt. Cet ancien employé avait été licencié deux mois avant les premiers faits. Il est aujourd'hui en prison.



Illustration © Pixabay
Illustration © Pixabay
La société Asmodee, éditrice des célèbres cartes de jeux Pokémon, avait été victime d’un vol par effraction dans son entrepôt de Guyancourt (Yvelines), le 17 septembre 2022. Le préjudice, initialement estimé à près de 50 000 euros en marchandises, représentait une valeur marchande de plus de 300 000 euros.

Les images de vidéosurveillance ont alors montré un individu masqué opérant avec une aisance laissant présumer une parfaite connaissance des lieux. Les enquêteurs ont orienté leurs recherches vers un ancien employé licencié deux mois avant le vol. L’examen minutieux des vidéos et des données téléphoniques a renforcé cette hypothèse.

L'ADN d'un ancien employé

Le 22 décembre 2022, un nouveau vol a été signalé dans le même entrepôt, cette fois pour un préjudice de 63 000 euros en marchandises, soit une valeur de revente d’environ 240 000 euros. Sur les lieux, les enquêteurs ont découvert un briquet appartenant vraisemblablement au voleur. Une nouvelle analyse téléphonique situait le suspect à proximité de l’entrepôt au moment des faits. Les tests ADN ont confirmé l'implication de l'ex-employé.

Pendant des mois, le suspect semblait avoir disparu, ne laissant aucun signe d'activité notable. Les enquêteurs ont finalement retrouvé sa trace grâce à des recoupements de données au printemps 2024. Le 18 juin dernier, il a été interpellé à Trappes.

12 mois de prison ferme

La perquisition de son domicile n’a révélé qu’un seul paquet de cartes Pokémon, mais a permis la saisie d’une voiture Golf GTE achetée en espèces en Allemagne et non encore immatriculée à son nom en France. En garde à vue, l’homme de 26 ans et domicilié à Trappes a reconnu les faits sans divulguer la destination des fonds issus de la vente des cartes volées.

Déféré en comparution immédiate, il a été condamné à 12 mois de prison ferme. La Golf a été confisquée, en vue d’une possible réattribution.




              










































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie