FAITS DIVERS


Eure : le pseudo-garagiste et ferrailleur va devoir rendre des comptes à la justice



Publié le Jeudi 5 Mai 2016 à 19:26




Illustration.
Illustration.
Le 16 mars dernier, un homme a été interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes. Il est soupçonné de travail dissimulé et d’exécution de faux.

Les investigations ont, en effet, permis d'établir qu'avec la complicité de la propriétaire des lieux, cet homme avait tout simplement monté de toutes pièces un garage automobile complet, en omettant de déclarer cette activité aux administrations concernées, en particulier les organismes sociaux.

Une affaire fantôme

L'enquête confiée à la communauté de brigades de Saint-Georges-du-Vièvre et la Brigade de recherche de Pont-Audemer, ont également permis de lui imputer des activités de ferrailleur et de négociateur automobile non déclarées.

Dans le cadre de cette affaire, le pseudo garagiste devra ainsi répondre, entre autres, auprès de l'URSAFF des éventuels revenus illégaux dégagés par son affaire "fantôme". Les membres de sa famille, que celui-ci employait dans son "affaire", ainsi que sa clientèle ont également été auditionnés.

Remis en liberté, à l'issue de sa garde à vue, le mis en cause sera cité à comparaitre ultérieurement à la barre du tribunal correctionnel d'Évreux.







           























Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook