FAITS DIVERS

Eure : il fait vivre un véritable enfer à son ex-compagne et tente d'empoisonner son chien


Jeudi 19 Avril 2018 à 11:40

Appels malveillants, usurpation d'identité, vidéos à caractère sexuel, tentative d'empoisonnement (du chien) : un quinquagénaire a utilisé tous les moyens inimaginables pour pourrir la vie de son ex-compagne. Il a été interpellé par les policiers de Val-de-Reuil. Récit.


Il lui a passé quelque 700 appels malveillants en l'espace de cinq jours (Illustration © Pixabay)
Il lui a passé quelque 700 appels malveillants en l'espace de cinq jours (Illustration © Pixabay)
Un homme de 54 ans a fait vivre à son ex-compagne un véritable enfer durant plusieurs semaines. A titre d'exemple, il lui a téléphoné quelque 700 fois en cinq jours début avril, de jour comme de nuit.

Mais ce n'est peut être pas le plus grave. En effet, l'amoureux éconduit a posté sur internet des vidéos à caractère sexuel de son ex, et a aussi tenté de tuer le chien de cette dernière avec des boulettes de viande empoisonnées...

Le couple est séparé depuis plusieurs années déjà. Elle, âgée de 58 ans, s'est installée au Vaudreuil. Lui, ancien fonctionnaire, est plus ou moins basé dans l'agglomération rouennaise. Une séparation qu'il a mal vécue semble-t-il. Depuis il mène la vie dure à son ex-compagne, n'hésitant pas à venir l'importuner sans arrêt chez elle et à lui faire la misère. 

Il l'inscrit sur des sites de rencontres

La victime a été contrainte de déposer de très nombreuses plaintes, sans que cela impressionne son harceleur. 

Mais les choses ont pris une tout autre tournure ces dernières semaines. Les investigations menées par les policiers du commissariat de Val-de-Reuil, en attestent. Le compagnon évincé a tout mis en oeuvre, sans aucun scrupule, pour nuire gravement à la réputation de son ex, lui pourrir la vie.

Pêle-mêle, il a ainsi usurpé son identité pour réserver des chambres dans des hôtels et des tables dans les restaurants. Il a aussi résilié ses contrats EDF, de téléphone ainsi qu'à la compagnie des eaux. Il l'a enfin inscrite sur des sites de rencontres, souscrit des contrats de crédits et passé commande pour un poêle à granulés...

Enfin, il a mis en vente sur le site leboncoin.fr, la maison de son ex-compagne, à un prix complètement dérisoire. 

Placé sous contrôle judiciaire

Interpellé mardi 17 avril, le quinquagénaire a été placé en garde à vue au commissariat de Val-de-Reuil. Lors de son audition, il a reconnu sans sourciller l'intégralité des faits reprochés. Déféré au magistrat du parquet d'Evreux, il est ressorti libre du palais de justice.

Dans l'attente d'être jugé devant le tribunal correctionnel, il a été placé sous contrôle judiciaire très strict, avec interdiction d'aller au Vaudreuil et d'avoir absolument aucun contact avec son ex-compagne.

Cette affaire illustre tristement les violences faites aux femmes, et justifie amplement les mesures mises en place pour tenter de les éradiquer. Ce sera une des missions imparties à la Police de sécurité du quotidien (PSQ) qui va être déployée très prochainement sur la circonscription de police du commissariat de Val-de-Reuil - Louviers, sous l'autorité du commissaire Julien Daubigny.  








FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS