Yvelines.

Conseil municipal des enfants à Limay : le début de l’apprentissage à la citoyenneté


Samedi 3 Décembre à 21:16


En présence du maire, Eric Roulot, les vingt-huit jeunes élus, garçons et filles, ont été intronisés officiellement dans leurs fonctions ce samedi dans la salle du conseil municipal (Photo©DR)
En présence du maire, Eric Roulot, les vingt-huit jeunes élus, garçons et filles, ont été intronisés officiellement dans leurs fonctions ce samedi dans la salle du conseil municipal (Photo©DR)
Créer une ludothèque, contribuer au choix des menus de la restauration scolaire, améliorer l’usage des nouvelles technologies, aider les personnes en difficulté…la liste des engagements de campagne est encore longue, mais elle illustre la volonté des futurs élus du conseil municipal des enfants de Limay, de rendre la vie de leurs concitoyens, voisins, amis et camarades de classe, sans doute meilleure.

Au terme d’une campagne haletante dans les cours d’école et d’une semaine de vote, 28 représentants ont été élus au sein de ce nouvel organe institutionnel de la ville. En présence de leurs proches, et de plusieurs élus limayens dont le maire Eric Roulot, les jeunes conseillers ont été investis très officiellement dans leurs nouvelles fonctions, ce samedi 3 décembre.

Écharpe tricolore autour de la taille, assis en lieu place des adultes, dans une salle du conseil municipal quasi-comble, ces élus en jupon ou culotte courte ont prêté une oreille attentive au discours d’Eric Roulot, bienveillant promoteur de ce conseil municipal des enfants.

Un budget de 5 000€

Élus pour deux ans, les jeunes conseillers se réuniront une fois par trimestre. Ils se prononceront sur différents projets qu’ils élaboreront au sein de commissions ad’hoc. Les commissions seront organisées selon un rythme de 6 semaines. Les 28 élus occuperont également des fonctions de représentation, en participant aux inaugurations, commémorations et manifestations municipales.

Sont également prévues : visites des différentes institutions françaises (Senat, Assemblée Nationale, Conseil Constitutionnel…). A ce titre, un budget de fonctionnement de 5 000 euros leur a été alloué.







PUBLICITE.














Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE




Publicité

 
cookieassistant.com