Un surveillant blessé à la gorge par un détenu radicalisé à la prison de Château-Thierry (Aisne)


Mardi 5 Mars 2019 à 21:13



Quelques heures après l’agression de deux surveillants, frappés à coups de couteau, au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, dans l’Orne, un autre incident grave s’est déroulé ce mardi a la prison de Château-Thierry dans l’Aisne.

Vers 14h15, alors qu’il était en cellule d’isolement, un détenu de 36 ans, radicalisé, « connu et jugé pour avoir participé à des attentats en France, a tenté d’égorger un surveillant gradé », indique le syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS).

«  A 1 millimètre de la carotide »

Alors qu’il a été extrait de sa cellule menotté pour se rendre aux douches, le détenu, qualifié de dangereux - il a été condamné à perpétuité pour le meurtre de deux gendarmes à Collobrières dans le Var en 2012 -, « a asséné un violent coup au niveau de la gorge de notre collègue avec une arme artisanale tranchante », relate Nicolas Bihan, délégué interrégional du SPS.

La victime a été transportée à l’hôpital avec une entaille de plus de 10cm « allant de la gorge jusqu’au niveau des lèvres. La lame est passée à 1 millimètre de sa carotide », détaille le syndicaliste. Le surveillant s’est vu poser 13 points de suture et délivrer 9 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT) pour le moment.

Création de prisons spécifiques

Pour le SPS, l’administration pénitentiaire et la Garde des Sceaux « doivent cesser de faire la politique de l’autruche et réagir au plus vite face à cette menace dans nos prisons Françaises ».

Le syndicat réclame « la création d’établissements spécifiques et adaptés à la gestion de ces individus radicalisés, afin de garantir la sécurité des agents et lutter efficacement contre le prosélytisme et la propagation de la radicalisation en prison ».





















Météo Rouen Rouen météo France

Météo Evreux Evreux météo France



AGENDA












Suivez-nous sur Facebook