Un Rouennais sort miraculeusement indemne d'un crash d'ULM



Publié le 13/09/2013 à 13:40



C'est un ULM Storch semblable à celui-ci que le passager rouennais se trouvait au moiment du crash
C'est un ULM Storch semblable à celui-ci que le passager rouennais se trouvait au moiment du crash
La vie ne tient qu'à un fil ! Un Rouennais, passionné d'aviation, a pu vérifier cette expression jeudi en fin de matinée. Parti dans la région de Castelsarrasin- Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, il était censé conclure l'achat d'un ULM Storch, pour le prix de 20 000 euros. Sauf qu'en essayant l'appareil au côté du pilote, instructeur à l'aéro-club local, le biplace s'est crashé dans la campagne. Que s'est-il donc passé ?

« En moins de deux minutes, j’ai dû prendre la décision de poser mon appareil entre un champ de pommiers et une ligne électrique », a raconté le pilote du biplace, Robert Dousse, 73 ans, à notre confrère de La Dépêche.

Des miraculés !

Un atterrissage difficile, selon lui, compte tenu de la piste improvisée trop courte coincée entre une route départementale et le Tarn, qui coule en contrebas.

«J’ai pris le parti de tourner à droite au bout du champ en passant sous une ligne EDF avant que nous nous écrasions les pieds en l’air dans un bosquet de jeunes arbres», témoigne Robert Brousse, connu pour être un ancien pilote chevronné d'hélicoptère de la gendarmerie et du Samu de Toulouse. Lire ici son portrait.

Le retraité s'en est sorti indemne, sans une égratignure, de même que son passager rouennais, qui a quand même eu la peur de sa vie. De véritables miraculés.

Lire le récit complet de ce fait divers sur La Dépêche












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook