Seine-Maritime : trois cambrioleurs appréhendés en flagrant délit à Mont-Saint-Aignan


Les policiers, en patrouille dans le secteur, sont arrivés rapidement sur place. Ils ont pu ainsi interpeller les cambrioleurs sur le fait



Par infoNormandie - Mardi 25 Mai 2021 à 15:15


Les trois hommes ont été interpellés en flagrant délit - Illustration © Adobe Stock
Les trois hommes ont été interpellés en flagrant délit - Illustration © Adobe Stock
La réactivité d'un témoin a permis d'interpeller trois hommes soupçonnés d'un vol par effraction, dans une habitation à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen (Seine-Maritime).

Samedi 22 mai, vers 13h45, le standard de police-secours est informé que trois individus suspects, dont le témoin fournit la description de l'un d'eux, viennent d'être repérés dans une résidence de Mont-Saint-Aignan.

Des bijoux dans son sac à dos

Alerté par radio, un équipage de la brigade spécialisée de terrain (BST) en patrouille pas très loin, se rend sur les lieux et met en place une surveillance discrète. Les policiers ne tardent pas à apercevoir trois hommes, les bras chargés, sortir de la résidence et prendre la fuite. Les suspects traversent les pelouses et jardins, enjambent des clôtures et,, arrivés avenue du Maréchal-Joffre, partent chacun de son côté. 

Les policiers lancés à leur poursuite parviennent à en interpeller un, à hauteur de la rue Edouard-Fortier. Il s'agit d'un homme âgé de 30 ans. Les deux autres seront à leur tour interpellés un peu plus tard par la brigade anti-criminalité dans le même secteur, après avoir cherché à se dissimuler. L'un est âgé de 15 ans, l'autre de 18 ans. Ce dernier a été trouvé en possession dans son sac à dos d'une montre de marque, de bijoux et d'une tablette numérique. 

Placés en détention provisoire

Tous les trois ont été placés en garde à vue pour vol par effraction en réunion. Les deux majeurs ont été placés en détention provisoire dans l'attente d'être jugés, aujourd'hui mardi, en comparution immédiate.  Le plus jeune s'est vu notifier une convocation devant le juge des enfants en vue de sa prochaine mise en examen. Il a été laissé libre.

Lors des constatations, les policiers ont relevé des traces de pesée sur la baie vitrée du salon de l'appartement cambriolé. A proximité, ils ont retrouvé deux tournevis.



         Partager Partager