Publié le Lundi 22 Février 2021 à 15:18

Seine-Maritime : la voiture, faussement immatriculée, avait été volée dans le 93




Contrôlé à Sotteville-lès-Rouen, le conducteur, originaire de Bihorel, a été placé en garde à vue pour recel de vol de véhicule et défaut de plaques d'immatriculation



Illustration © iStock
Illustration © iStock
Un homme de 32 ans, domicilié à Bihorel, près de Rouen (Seine-Maritime) a été interpellé, samedi en début de soirée, au volant d'une voiture signalée volée et munie de fausses plaques d'immatriculation. 

Vers 19 heures, un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) est en patrouille dans le secteur de la zone industrielle de Sotteville-lès-Rouen. Dans le cadre du couvre-feu, les policiers décident de contrôler un automobiliste. Ce dernier s'arrête sans difficulté.

Fausses plaques d'immatriculation

Lors des vérifications, il apparaît que le conducteur, seul à bord, est dépourvu de la fameuse attestation de déplacement dérogatoire. Plus grave, les forces de l'ordre constatent que la Peugeot 3008, non assurée, est munie de plaques d'immatriculation qui ont été dérobées sur une autre voiture le 30 juin 2020 en Seine-Saint-Denis (93), en région parisienne.

Il s'avère également que le numéro de série du véhicule contrôlé correspond à une voiture signalée volée le 20 octobre dernier dans le Val d'Oise.

Achetée 1 500 €...

Interrogé par les enquêteurs, l'homme dit avoir acheté récemment la Peugeot pour 1500€, tout en sachant que sa provenance était douteuse, a-t-il reconnu. Le trentenaire a été placé en garde à vue pour recel de vol de véhicule et défaut d'immatriculation. Il était toujours auditionné cet après-midi par les policiers.