FAITS DIVERS

Leur embarcation dérivait vers le large : trois enfants hélitreuillés près de Saint-Nicolas plage (Manche)


Lundi 9 Juillet 2018 à 23:58


Les enfants ont été récupérés par l’hélicoptère de la sécurité civile - Photo @ Préfecture maritime
Les enfants ont été récupérés par l’hélicoptère de la sécurité civile - Photo @ Préfecture maritime
Sueurs froides ce lundi soir pour les familles de trois enfants dont l’embarcation pneumatique dérivait dangereusement dans le secteur de Saint Nicolas Plage (Manche), au Sud de Granville.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg a été alerté vers 21 heures par un proche des parents resté à terre, relayé par le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) de la Manche.

Immédiatement, d’importants moyens de secours ont été engagés : l'hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile, la vedette de la station SNSM de Jullouville, ainsi que l'embarcation de secours semi-rigide du poste de plage de la SNSM, ainsi qu'une ambulance des sapeurs-pompiers.

Les pompiers arrivés au contact des parents ont relocalisé rapidement l’embarcation à la dérive. Dans la foulée, l'hélicoptère Dragon 50 est arrivé à la verticale du canot pneumatique désemparé et a mis à l’eau son plongeur afin d'hélitreuiller les trois enfants. Après les avoir recueillis, il les a déposés à un poste de secours sur la côte où ils ont été pris en charge par les pompiers et remis à leurs parents.

Mise en garde de la préfecture maritime

A la demande des autorités maritimes, les sauveteurs en mer ont récupéré l’embarcation pneumatique laissé à la dérive, afin d'éviter toute fausse alerte ultérieure due à l'engin de plage abandonné.

En effet, toute embarcation ou engin de plage (bouée, canot, planche...) découvert abandonné est susceptible de déclencher un important dispositif de recherche impliquant de nombreux moyens de secours. C'est pourquoi pour toute perte de flotteur en mer, il est demandé de prévenir le CROSS, par téléphone au 196 ou par VHF sur le canal 16.

Cette opération est l'occasion pour le préfet maritime de rappeler « la responsabilité qu'il incombe à toute personne pratiquant les loisirs nautiques (et au responsable légal pour les mineurs) de ne pas se mettre en danger imprudemment et de connaître et maîtriser l'environnement marin (marée, courants avant toute sortie en mer ».







FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS