Economie

Hervé Morin en visite chez I-Métal en Seine-Maritime : la renaissance d'une entreprise condamnée


Mardi 13 Février 2018 à 15:27

ECONOMIE. L'aide de la région Normandie a permis à l'entreprise Debris, devenue I-Métal, à Saint-Laurent-de-Brèvedent, de sauver 39 emplois et de repartir sur de nouvelles bases.


L'aide de la région a permis à l'entreprise Debris de trouver un repreneur, I-Métal, et de sauver 39 emplois (Illustration)
L'aide de la région a permis à l'entreprise Debris de trouver un repreneur, I-Métal, et de sauver 39 emplois (Illustration)
Hervé Morin, président de la région Normandie, visitera, ce jeudi 15 février, l’entreprise I-Métal (ex-Debris) implantée à Saint-Laurent-de-Brèvedent, en Seine-Maritime. Il s'y était déjà rendu le 6 janvier dernier.

Créée en 1967, l’entreprise Debris est spécialisée dans la  tôlerie industrielle.

Elle avait été placée en liquidation judiciaire en juillet 2016. Mais elle a pu faire l’objet d’une reprise en novembre 2016 grâce notamment à l’aide de la Région qui a accordé une subvention de 150 000 euros ainsi qu’un prêt à taux nul de 150 000 euros à son repreneur, I-Métal, au titre du dispositif ARME (Anticipation redressement mutations économiques).

Cette reprise a permis la sauvegarde de 39 emplois et le recrutement d’un chargé d’affaires, rappelle-t-on à la Région. Deux embauches de chargés commerciaux sont prévues et une quinzaine d’emplois supplémentaires devraient également être créés à terme.

A cette occasion, Hervé Morin en profitera donc pour dresser à l’échelle régionale le bilan du dispositif ARME.







Economie