Harfleur : le forcené menace de faire exploser l’immeuble et se donne la mort par défenestration


Le quinquagénaire s’est retranché dans son appartement au troisième étage et a menacé de faire exploser une bouteille de gaz. Il s’est finalement jeté dans le vide



Par infoNormandie - Mercredi 19 Mai 2021 à 11:49


Le quinquagénaire est mort après s’être laissé tomber dans le vide depuis son balcon au troisième étage de cet immeuble - Illustration @ Google maps
Le quinquagénaire est mort après s’être laissé tomber dans le vide depuis son balcon au troisième étage de cet immeuble - Illustration @ Google maps
Un homme de 54 ans qui s’était retranché dans son appartement en menaçant de faire exploser une bouteille de gaz est mort en sautant du troisième étage de son immeuble.

Le drame s’est déroulé dans la soirée d’hier, mardi 18 mai, rue Auguste-Renoir à Harfleur, près du Havre. Il est 19h30, quand le standard de police-secours (le 17) reçoit un appel d’un homme qui déclare vouloir faire sauter son immeuble avec une bouteille de gaz, sans autre précision.

Plusieurs équipages, dont des hommes de la compagnie d’intervention, convergent vers la rue Auguste-Renoir. Le forcené est retranché dans son appartement situé au troisième étage.

Immeuble évacué et périmètre de sécurité

A leur arrivée, les forces de l’ordre font évacuer une partie de l’immeuble, soit dix-huit personnes qui sont regroupées dans un gymnase municipal voisin. Un périmètre de sécurité est mis en place et les sapeurs-pompiers établissent une lance à incendie en protection.

Sur place, GRDF coupe le gaz, tandis que les policiers tentent d’entrer en contact avec l’homme retranché. En vain. Une connaissance du forcené tente à son tour de raisonner le quinquagénaire dont les intentions sont ignorées. Ce dernier se présentent une première fois sur son balcon et dit vouloir parler à la presse (à France3).

Il revient un peu plus tard en tenant un couteau dans une main et un verre dans l’autre. Dernière tentative d’un membre de sa famille pour le ramener à la raison, mais rien n’y fait.

Chute mortelle du troisième étage

Peu avant 20h40, le forcené s’assoit sur le rebord du garde-fou du balcon, dos dans le vide et se laisse soudainement tomber.

Les secours se précipitent au pied de l’immeuble, l’homme qui a chuté d’une dizaine de mètres est grièvement blessé. En arrêt cardio-respiratoire, il est réanimé par les sapeurs-pompiers et l’équipe du SAMU avant d’être transporté à l’hôpital Jacques-Monod à Montivilliers où son décès est constaté en milieu de soirée.

Les habitants ont pu réintégrer l’immeuble vers 22h30, après la levée du périmètre de sécurité et le rétablissement du gaz.

Une enquête a été ouverte par la sûreté urbaine afin de déterminer le mobile qui a conduit cet homme à commettre l’irréparable.



         Partager Partager