L'Info en continu

NORMANDIE

Des portiques anti-fraude sur les lignes normandes à la gare Paris Saint-Lazare


Publié le 19/12/2017 à 19:31

Assurer la sécurité des voyageurs, lutter contre la fraude, faciliter l'accès aux personnes à mobilité réduite... Les nouveaux portiques installés à la gare Saint-Lazare sur les lignes normandes répondent à tous ces objectifs affirme la région Normandie qui en a assuré le financement.


Hervé Morin, président de la Région Normandie, Jean Ghédira, directeur général Intercités SNCF mobilités, et Jean-Philippe Dupont, directeur régional TER Normandie, ont testé ce mardi le nouveau dispositif (Photo © Région Normandie)
Hervé Morin, président de la Région Normandie, Jean Ghédira, directeur général Intercités SNCF mobilités, et Jean-Philippe Dupont, directeur régional TER Normandie, ont testé ce mardi le nouveau dispositif (Photo © Région Normandie)
La mise en place du nouveau dispositif d’accès aux trains à destination de la Normandie en gare de Paris Saint-Lazare (voies 22 à 24) touche à sa fin. Les portes d’embarquement seront en service à compter de ce jeudi 21 décembre 2017.

Les voies 25 et 26 seront à leur tour équipées de portiques courant 2018. La région Normandie rappelle qu'elle finance ces travaux d’équipement pour un montant de plus de 2,2 millions d’euros.

Meilleur contrôle d'accès aux trains

"Les lignes normandes au départ de la gare de Paris Saint-Lazare, souffrent d’un taux de fraude élevé qui pose des problèmes de sûreté et a un effet négatif sur les recettes, augmentant de ce fait la contribution de la Région à l’exploitation des TER".
 
Afin d’assurer la sécurité des voyageurs et un meilleur contrôle de l’accès aux trains sur les lignes normandes, la région Normandie a ainsi demandé à la SNCF de lancer un programme d’installation de portes d’embarquement pour lire les titres de transport afin de restreindre l’accès aux trains normands aux seuls voyageurs munis de titres valides (billets, cartes d’abonnement, …).

Ce nouveau dispositif se substituera ainsi progressivement au dispositif de filtrage humain mis en place à la demande de la Région, depuis décembre 2016.
 
Ce dispositif a contribué à  une augmentation de 3% du chiffre d'affaires.

Objectif, réduire la fraude de moitié

A terme, ce sont 10 000 voyageurs qui emprunteront quotidiennement cette zone d’embarquement. A l’horizon fin 2019, l’objectif est de réduire la fraude de 50%.
 
Des études sont en cours pour l’implantation de ce système d’embarquement dans les gares normandes (Caen, Rouen, Le Havre, Evreux et Vernon-Giverny) d’ici fin 2018 – début 2019.
 
"Il s'agit de la première pierre d’une plus grande « normandisation » de la gare Saint Lazare prévue dès l'été prochain, avec notamment des espaces de vente dédiés et une plus grande ponctualité des trains normands (éviter la congestion liée aux trains de banlieue ), quatrième pilier du programme Normandie 2020".  

Les informations à connaître

Les clients titulaires de billets magnétiques Île-de-France continueront à composter leurs titres en dehors des portes d’accès.

A partir du 21 décembre, les portes d’embarquement pourront lire les titres INTERCITÉS, TER, les abonnements, les e-billets et les pass Navigo.
 
Les portes d’embarquement ont été conçues pour permettre un accès plus confortable aux personnes à mobilité réduite.
 
Ce dispositif ne se substitue pas au contrôle à bord des trains et le compostage reste obligatoire.