Alcool et conduite sans permis : trois conducteurs arrêtés dans la région de Louviers


Lundi 18 Février 2019 à 17:55

Week-end chargé en alcool sur les routes. Dans la région de Louviers, les gendarmes ont contrôlé pas moins de trois conducteurs soit sous l’empire d’un état alcoolique, soit sans permis, voire les deux.



Aubevoye : un permis annulé depuis 2014 !

Un contrôle routier de la gendarmerie - illustration
Un contrôle routier de la gendarmerie - illustration
Vendredi 15 février, a Aubevoye, les gendarmes de la brigade de Gaillon sont amenés à intercepter une Ford Focus, dont le contrôle technique est périmé. Lors des vérifications, il s’avère que l’homme au volant conduit avec un permis annulé depuis 2014 ! Et que le véhicule n’est pas assuré.

Le conducteur, âgé de 59 ans et originaire de Villers-sur-le-Roule, est par ailleurs fortement alcoolisé : il souffle à un taux de 0,89 mg par litre d’air expiré, soit 1,78 g par litre de sang.

Il s’est vu délivrer une convocation devant le tribunal correctionnel pour le 4 septembre prochain à l’issue de sa garde à vue. Son véhicule a été saisi.

Les Damps : le conducteur (sans permis) refuse d’obtempérer

Samedi, en milieu d’après-midi, lors d’un contrôle routier sur la D77 aux Damps, les gendarmes de Pont-de-l’Arche se sont lancés à la poursuite d’un véhicule qui a refusé d’obtempérer. Le fuyard qui roulait à vive allure pour ne pas être rattrapé a finalement terminé sa course contre un rail de sécurité.

Interpellé, l’automobiliste de 29 ans, domicilié à Pîtres, était en état de récidive pour conduite sans permis. Il a fait également l’objet d’une procédure pour refus d’obtempérer et défaut d’assurance.

Léry : ivre, il percute un cerf et une voiture

Enfin, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3h30, à Léry, un conducteur a été interpellé en état d’ivresse après avoir percuté un cerf puis une voiture qui circulait en sens inverse. L’accident n’a pas fait de blessé mais le dépistage d’alcoolémie a révélé que l’automobiliste avait un taux de 1,02 g dans le sang.

Il s’est vu notifier une rétention immédiate de son permis.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook