L'info en continu

Vols de carburant dans l’Eure : deux suspects interpellés par les gendarmes de Beaumont-le-Roger


Lundi 15 Novembre 2021 à 18:47

Les auteurs de deux vols importants de carburant commis dans l’Eure ont été arrêtés en flagrant délit. Dans leur véhicule, les gendarmes ont découvert 27 bidons de 20 litres



Le véhicule stationné près d’une entreprise a attiré l’attention de la patrouille de gendarmerie - illustration
Le véhicule stationné près d’une entreprise a attiré l’attention de la patrouille de gendarmerie - illustration
Une femme de 28 ans et un homme de 19 ans, soupçonnés d’au moins deux vols importants de carburant dans l’Eure, sont tombés dans le filet des forces de l’ordre.

Les gendarmes étaient en patrouille à Beaumont-le-Roger le samedi 13 novembre quand ils ont repéré, vers 22 heures, un véhicule suspect stationné à proximité d’une entreprise d’installation électrique. Les militaires ont décidé de contrôler ses occupants.

27 bidons de 20 litres dans le véhicule

Lors des vérifications, l’attention des gendarmes a été attirée par la présence à l’intérieur du véhicule de 27 bidons de 20 litres contenant du carburant. Très vite, les éléments recueillis sur place ont permis d’établir que le carburant venait d’être siphonné dans les réservoirs des véhicules de l’entreprise.

Confondus, les deux suspects, dont un homme de 19 ans très défavorablement connu de la gendarmerie, ont été interpellés en flagrant délit.

Confondus dans un autre vol de carburant

Placé en garde à vue, le couple a été longuement entendu dans le cadre d’une autre affaire de vol de carburant commis le mois dernier à Écardenville-la-Campagne. Près de 800 litres de carburant avaient été dérobés dans des conditions similaires. Et si des receleurs ont  pu être identifier et interpeller, les auteurs du vol, eux, étaient toujours activement recherchés.

La chance a donc souri aux enquêteurs : en effet, les deux suspects interpellés samedi soir à Beaumont-le-Roger ont fini par reconnaître être également à l’origine du vol d’Écardenville-la-Campagne.

Tous les deux domiciliés à Beaumont-le-Roger ont été remis en liberté. Ils sont convoqués pour le 5 septembre 2022 devant le tribunal judiciaire d’Évreux.




              
























Publicité