Tentative d’évasion à la prison de Val de Reuil : le plan du détenu a échoué



Publié le 29/01/2019 à 17:20



Le centre de détention des Vignettes à Val de Reuil est un des plus grans d'Europe - Illustration © Google street view
Le centre de détention des Vignettes à Val de Reuil est un des plus grans d'Europe - Illustration © Google street view
Un détenu, âgé de 23 ans, a tenté de s’envaser ce matin du centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil, dans l’Eure. Il en a été empêché par un surveillant qui l’a menacé avec son arme depuis un mirador.

L’affaire a été rendue publique très rapidement par le syndicat FO. Ce matin, vers 4 heures, l’attention d’un surveillant en faction dans un mirador a été attirée par la présence d’un individu dans le chemin de ronde de l’établissement. Il a immédiatement donné l’alerte.

Comme le prévoit le règlement, le surveillant a mis en joue le détenu qui a été sommé de s’allonger au sol, avant d’être interpellé par d’autres surveillants, sans opposer la moindre résistance.

Le détenu a été placé en isolement.

Son plan a échoué

Comment en est-il arrivé à sortir de sa cellule en pleine nuit sans attirer l’attention ?

En inspectant sa cellule, les surveillants ont découvert que le jeune détenu avait plié les barreaux de la fenêtre et arraché les caillebotis de protection.

Il aurait ensuite essayé de monter sur le toit du bâtiment à l’aide d’un drap et aurait percé un trou sous une porte afin de s’enfuir, selon la version du syndicat.

Son plan n’a donc pas marché comme prévu.

Un lourd passé judiciaire

Cet homme, au lourd passé judiciaire, serait connu pour sa dangerosité, et « son profil pénal n’a rien à faire au centre de détention de Val de Reuil », estime pour sa part le syndicat UFAP/Unsa Justice.

Le détenu devrait être placé en garde à vue dans les prochains jours pour être entendu par les services de police. Son transfert vers un autre établissement serait envisagé, selon nos informations.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook