FAITS DIVERS

Seine-Maritime : un chalutier en feu au large de Dieppe, l’équipage récupéré sain et sauf


infoNormandie - Samedi 24 Mars 2018 à 22:15

Le « Camaléa », avec quatre marins à bord, se trouvait à 40 km environ au nord-est de Dieppe. L’équipage a quitté le chalutier en feu sur un radeau de survie. Le navire a finalement sombré ce dimanche matin lors de son remorquage vers le port de Dieppe.


Le chalutier a pris feu au large de Dieppe (Photos @ Préfecture Maritime de la Manche et mer du Nord)
Le chalutier a pris feu au large de Dieppe (Photos @ Préfecture Maritime de la Manche et mer du Nord)
Ce samedi 24 mars, vers 17h30, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a été alertée par le Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-nez qu'un chalutier de 18 m, le Camaléa était en feu à 22 nautiques (40 km) au nord-est de Dieppe.

Rapidement, l'équipage de quatre marins a évacué le navire à bord d'un radeau de survie.

Le CROSS a engagé immédiatement l'hélicoptère Dragon 76 de la sécurité civile et le canot tout temps Notre dame de Bon Secours de la SNSM de Dieppe.

Le navire de pêche Majesty, qui se situait à proximité, a récupéré les quatre marins, sains et saufs (l’un d’eux a été légèrement blessé) et a fait route vers Dieppe. A son arrivée au port vers 20h30, l'équipage a été pris en charge par une ambulance des sapeurs-pompiers, puis transporté vers l'hôpital de Dieppe.

Parallèlement, le CROSS Gris-Nez a dérouté le patrouilleur des affaires maritimes Thémis afin de tenter d'éteindre l'incendie, avec l'appui du canot tout temps des sauveteurs en mer (SNSM) de Dieppe. Le navire de pêche Scaramouche est resté sur zone afin de suivre l'évolution de l'incendie.

Après deux heures de lutte, le Thémis a réussi à éteindre une partie de l'incendie mais la cale des machines était toujours en feu. Le CROSS a alors décidé d’engager l'Abeille Languedoc, qui possède des moyens de lutte incendie plus importants afin de tenter une extinction complète du feu à bord du Camaléa.

DERNIERE HEURE : le chalutier a coulé lors du remorquage vers Dieppe

Le chalutier, victime du naufrage, a finalement sombré ce dimanche matin, annonce la préfecture maritime. « Malgré, les précautions prises par l'équipage de l'Abeille Languedoc lors du remorquage, vers le port de Dieppe, le navire en très mauvais état a coulé à une vingtaine de nautiques au large de Dieppe, en dehors de la zone Natura 2000 en mer ».

Malgré les nombreux moyens engagés, l'incendie à bord trop important n'a pu être totalement éteint et le naufrage du Camaléa évité, détaillent les autorités maritimes. « Un balisage de l'épave est en cours, aucune pollution n'est visible en surface puisqu'il n'y avait plus de gasoil à bord du chalutier », précisent-elles  dans un communiqué publié ce dimanche en fin de matinée.










FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | LES YVELINES | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS