Sauvetage : trois plaisanciers en difficulté récupérés sains et saufs au large de Villerville


Samedi 28 Juillet 2018 à 09:05



Les moyens de sauvetage déployés par la SNSM et les sapeurs-pompiers ont permis de récupérer les occupants du voilier en difficulté - Photo © Préfecture maritime/Twitter
Les moyens de sauvetage déployés par la SNSM et les sapeurs-pompiers ont permis de récupérer les occupants du voilier en difficulté - Photo © Préfecture maritime/Twitter
Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg a coordonné, vendredi 27 juillet, une opération de sauvetage à environ 300 mètres de la plage de Villerville (Calvados)..

Vers 17 heures, il est informé par les sapeurs-pompiers du Calvados qu'un voilier de plaisance de couleur blanche d'environ 10 mètres est échoué au niveau de la pointe de Capelle et qu'il pourrait être victime d'une voie d'eau. En contact avec le voilier par téléphone, le CROSS constate que les trois occupants à bord n'ont pas de radio VHF, ni de GPS, ni de feux à main. Il leur ordonne alors de mettre un gilet de sauvetage et diffuse un appel de détresse.

Récupérés par les pompiers

Le sémaphore de la Marine nationale de Villerville qui a un visuel sur le voilier, ainsi que la brigade de recherche de la gendarmerie maritime du Havre sont avisés. Le chalutier Copernic qui navigue dans la zone, alerté par l'appel de détresse, propose son aide et se rend sur place. Dans le même temps, deux canots de sauvetage de la station SNSM de Honfleur sont engagés.

Peu avant 17h30, les occupants du voilier indiquent que leur bateau continue de pencher en raison de la marée descendante. Dix minutes plus tard, les trois plaisanciers sont récupérés par les sapeurs-pompiers qui les déposent au port de Trouville pour être pris en charge. Ils sont sains et saufs..

Un dispositif de surveillance est mis en place ensuite pour suivre l'évolution du voilier durant la marée. Vers 19 heures, suite à l'investigation du voilier, la décision est prise de le déséchouer et le prendre en remorque pour le ramener vers le port de Honfleur.

Mise en garde de la préfecture maritime

Cette opération de sauvetage sans conséquence grave démontre une nouvelle fois qu'un départ en mer ne s'improvise pas, souligne la préfecture maritime. « Les conséquences de cet évènement auraient pu être aggravées en raison de l'absence de matériel réglementaire, l'absence de moyen de communication adapté et une méconnaissance totale du voilier et des règles de navigation.» 
























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook