FAITS DIVERS

Quatre incendies criminels ce matin près de Brionne (Eure) : la mairie de Brétigny détruite


Dimanche 1 Juillet 2018 à 11:03


Les combles et la toiture de la mairie de Brétigny ont été entièrement détruits - Photo © D.R./infonormandie
Les combles et la toiture de la mairie de Brétigny ont été entièrement détruits - Photo © D.R./infonormandie
La mairie de Brétigny, dans l'Eure, a été ravagée par un incendie ce dimanche matin. Une acte criminel sans aucun doute. A la même heure, un Renault Scénic a été incendié non loin de là, également à Brétigny. Dans la commune voisine de Livet-sur-Authou, ce sont les dépendances d'une résidence secondaire et une caravane stationnée sur un terrain privé qui ont été la proie des flammes également. 

Vers 5 heures, ce matin, les sapeurs-pompiers sont appelés à intervenir à Brétigny, un village de 150 habitants proche de Brionne. La mairie est entièrement embrasée. De gros moyens de lutte contre l'incendie sont déployés, mais les sapeurs-pompiers ne peuvent plus grand chose pour sauver le bâtiment. « Les archives, l'Etat civil, les factures, l'histoire de la commune, nous avons tout perdu », déplore Marie-Christine Jokn-Lambert, maire de la commune.

Dans le même temps, les secours apprennent qu'une voiture, un Renault Scénic, flambe non loin de là, toujours à Brétigny. Le véhicule est entièrement détruit.


Déterminer s'il existe un lien entre tous ces incendies

Alors que les gendarmes sont sur place, deux autres incendies sont signalés. Cette fois, dans la commune limitrophe de Livet-sur-Authou, au nord de Brétigny. Au départ les pompiers interviennent pour un chalet en feu. A leur arrivée, ils constatent qu'il s'agit en fait d'une caravane stationnée sur un terrain privé. L'hypothèse de l'incendie volontaire ne fait aucun doute, d'autant que dans ce même village, les dépendances d'une résidence secondaire sont également embrasés quelques minutes plus tard.

Les techniciens de la cellule d'identification criminelle (CIC) du groupement de gendarmerie de l'Eure procèdent depuis les premières heures de la matinée à des constatations de police technique et scientifique. Ils recherchent la moindre trace, le moindre indice qui leur permettrait de les mettre sur la piste du ou des pyromanes et de déterminer la nature du produit inflammable qui a été utilisé.

Les investigations confiées à la brigade de recherche de Bernay et aux gendarmes de la communauté de Brionne ne font que commencer. Le travail des enquêteurs va consister dans un premier temps à « établir s'il existe un lien entre tous ces incendies » qui n'ont fait aucune victime, fort heureusement.
 

Le communiqué de la préfecture de l'Eure

Ce matin des incendies d'origine indéterminée se sont déclarés dans le secteur de Bretigny (Eure). Une voiture, une caravane, une résidence secondaire et la mairie de Bretigny ont été l'objet de ces sinistres heureusement sans faire de victime.

La maison commune a été complètement détruite malgré l'intervention efficace des sapeurs-pompiers du département de l'Eure. Thierry Coudert, préfet du département de l'Eure déplore ces exactions qui ont frappé à Bretigny un symbole fort de la République et de l'identité communale. Thierry Coudert exprime sa plus profonde solidarité à Mme Join-Lambert Maire de Bretigny ainsi qu'aux habitants.

D'ores et déjà tous les moyens de la gendarmerie sont mobilisés pour retrouver le ou les auteurs de ces faits intolérables. L'Etat et l'ensemble de ses services dans le département seront mobilisés pour assister le premier magistrat dans cette épreuve et gérer les conséquences de cet acte grave.


Solidarité des élus départementaux

Dans un communiqué publié cet après-midi, le Département indique qu’« en signe de solidarité » tous les collègues de la majorité départementale de Marie-Christine Join-Lambert, maire de Bretigny et conseillère départementale, se rendront devant les décombres de la mairie de Bretigny ce lundi 2 juillet vers 11 heures « pour témoigner leur soutien à Marie-Christine mais aussi pour dénoncer ces actes inqualifiables qui touchent la maison du peuple, le symbole même de la République. »

Le président du Conseil départemental, Pascal Lehongre, sera sur place ainsi que le Secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu.







FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS