FAITS DIVERS


Normandie : les secours engagés pour un blessé à bord d’un navire et un pêcheur à pied perdu



Par le 22/09/2020 à 14:46

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg a coordonné deux opérations de secours et d’assistance en Normandie, ce mardi 22 septembre



L’hélicoptère Caïman de la Marine nationale a été une nouvelle fois engagé dans une mission d’assistance et de secours en mer - Illustration @ Marine nationale
L’hélicoptère Caïman de la Marine nationale a été une nouvelle fois engagé dans une mission d’assistance et de secours en mer - Illustration @ Marine nationale
A 5h40, les secours ont été prévenus par le bateau de pêche Vagabond qu'un des deux marins s’était blessé. Le chalutier se trouvait alors à environ 13 km au nord de Grancamp Maisy (Calvados) et les conditions de marées empêchaient l’accès aux ports les plus proches.

Le centre de consultation médicale maritime de Toulouse en liaison avec le SAMU de coordination médicale maritime du Havre ont alors préconisé de procéder à l'évacuation sanitaire du marin-pêcheur vers l’hôpital de Caen dans les meilleurs délais. Il a été hélitreuillé à bord de l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale qui a assuré son transport.

Un pêcheur à pied perdu dans la brume

Un peu plus tard, vers 7h30, un pêcheur à pied a pris contact avec les secours pour signaler qu’il était perdu dans la brume au large de Regnéville-sur-Mer (Manche).

« La renverse de marée venant d’avoir lieu, le risque d’isolement était alors jugé très élevé », relate la préfecture maritime. Sans attendre donc, des moyens de secours ont été engagés : l’hélicoptère Dragon 50 de la sécurité civile, les stations de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) d'Agon-Coutainville et d'Hauteville-sur-mer ainsi qu'une ambulance des sapeurs-pompiers.

Le pêcheur à pied isolé par la marée a été repéré par l'hélicoptère grâce à la lampe torche qu'il avait sur lui, puis hélitreuillé à bord de Dragon 50 afin d’être déposé en sécurité à terre. Il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers qui se sont assurés de son état de santé.