Manifestation des Gilets jaunes : 13 interpellations ce matin en Seine-Maritime


Samedi 12 Janvier 2019 à 13:13

Quelques heurts à Rouen entre les forces de l’ordre et des manifestants qui voulaient dresser un barrage rue Lecanuet. 13 personnes ont été interpellées ce matin en Seine-Maritime, selon la préfecture.



Illustration gilets jaunes @ Pixabay
Illustration gilets jaunes @ Pixabay
Acte IX. 2500 manifestants à Rouen, 850 au Havre et une dizaine à Dieppe : ce sont les chiffres de la mobilisation des Gilets jaunes en Seine-Maritime révélés à 13 heures par le sous-préfet de Dieppe, Jehan-Éric Winckler.

Quelques heurts se sont produits dans la matinée rue Jean-Lecanuet à Rouen : les policiers ont riposté pour empêcher la mise en place d’un barrage. Aux jets de fumigènes des manifestants ils ont répondu par des tirs de gaz lacrymogène.

Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

A 13 heures, la manifestation rouennaise partie à 10 heures de l’hôtel de ville était en voie de dislocation. Il ne restait plus que deux cents manifestants dans les rues selon le porte parole de la préfecture.

Près de Rouen, à Barentin, la gendarmerie a interpellé les trois occupants d’une voiture en possession d’armes par destination. Ils ont été placés en garde à vue.

Au Havre, huit manifestants ont été interpellés par les forces de l’ordre, six d’entre eux ont été placés en garde à vue. Deux nouveaux rassemblements sont prévus dans l’après-midi.

A Dieppe, une « poignée » de gilets jaunes ont déambulé dans les rues de la ville. Aucun incident n’a été signalé. Le rond-point Eurochannel, où deux baraques ont été installées, est à nouveau occupé depuis ce matin. Aucune gêne à la circulation n’est constatée.

Une marche blanche est organisée cet après-midi à Gournay-en-Bray, à la mémoire des 11 Gilets jaunes morts dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes depuis le 17 novembre dernier.




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook