Le Havre : une mère de trois enfants poignardée mortellement par son compagnon


Publié le 16/09/2019 à 14:21

Le drame s'est déroulé ce lundi vers 13 heures devant le magasin Leader Price rue des Briquetiers, au Havre. Les trois enfants du couple étaient à l'intérieur du supermarché au moment des faits. Le meurtrier présumé a été interpellé



Le drame s'est déroulé devant  Leader Price, ce lundi peu avant 13 heures. Les trois enfants en bas âgé de la victime étaient à l'intérieur du magasin - Illustration © Google Maps
Le drame s'est déroulé devant Leader Price, ce lundi peu avant 13 heures. Les trois enfants en bas âgé de la victime étaient à l'intérieur du magasin - Illustration © Google Maps
Une mère de trois enfants est morte, poignardée par son compagnon. Le drame s'est déroulé ce lundi 16 septembre vers 13 heures, sur la voie publique, devant le magasin Leader Price, situé à l'angle de la rue des Briquetiers et de la rue de Fleurus, dans le quartier de l'Eure au Havre (Seine-Maritime). 

Une dispute aurait éclaté entre la jeune femme de 27 ans et son ex-conjoint de 37 ans, en instance de séparation, pour une raison que les policiers vont s'efforcer d'établir. Le différend porterait sur la garde des enfants. Toujours est-il que l'homme a porté plusieurs coups de couteau à son ex-compagne, sur le haut du corps et notamment au cou, la blessant mortellement.

Trois enfants de 2, 4 et 6 ans

Des témoins sont intervenus pour porter secours à la victime. Ils lui ont prodigué des points de compression au niveau des blessures, avant qu'elle ne soit prise en charge par le SMUR. Après une ultime tentative de réanimation, le décès de la jeune femme a été déclaré à 13h30 par le médecin urgentiste.

Les trois enfants du couple, âgés de 2, 4 et 6 ans, se trouvaient à l'intérieur du magasin Leader Price au moment des faits, selon une source proche de l'enquête.

Cellule psychologique

Le meurtrier présumé, de nationalité malienne et domicilié au Havre, a été interpellé sur les lieux et placé en garde à vue au commissariat central du Havre. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte. Elle a été confiée à la brigade de lutte contre les violences intrafamiliales de la Sûreté urbaine.

Une cellule psychologique a été mise  en place à l'hôtel de police du Havre pour venir en aide aux nombreux témoins, qui ont été fortement choqués, précise une source policière.

Les trois enfants ont été transportés aux urgences pédiatriques de l’hôpital Jacques-Monod, pour examen.

Plus d'informations à venir sur infonormandie.
























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook