Le Havre : l’escroc soutire un chèque de 12 800€ à un prêtre et tente d’acheter une Audi A5


Publié le 28/09/2019 à 09:39

L’homme n’est pas inconnu des policiers du Havre : il a déjà été arrêté pour avoir escroqué des prêtres



Faute de repartir au volant de l’Audi A5, l’escroc est reparti dans la voiture de police direction l’hôtel de police - Illustration
Faute de repartir au volant de l’Audi A5, l’escroc est reparti dans la voiture de police direction l’hôtel de police - Illustration
Un escroc récidiviste a été interpellé il y a quelques jours à Goderville, en Seine-Maritime. Ce sont les policiers du Havre qui lui ont mis la main dessus alors qu’il s’apprêtait à acheter une Audi A5, à un habitant venu de la région d’Évreux (Eure).

Connu pour avoir escroqué des prêtres

Mardi dernier, 24 septembre, l’hôtel de police reçoit un appel téléphonique d’un homme originaire de l’Eure. Ce dernier, âgé de 35 ans, explique qu’il a mis en vente sur le site leboncoin.fr une Audi A5. Il précise être en contact avec un potentiel acheteur qui lui a adressé une photocopie de sa pièce d’identité et d’un chèque de banque du montant de la voiture, soit 12 800 euros.

Un détail a attiré l’attention du propriétaire de l’Audi : le nom figurant sur le chèque est différend de celui de la pièce d’identité. Il fait donc des recherches sur internet et découvre, en tapant le nom de l’éventuel acheteur que ce dernier est connu pour avoir escroqué des prêtres dans la région du Havre, notamment.

Les policiers sont au rendez-vous

La brigade financière s’empare de l’affaire et conseille au vendeur de fixer un rendez-vous avec l’acheteur. Les deux hommes se mettent alors d’accord pour se rencontrer sur le parking d’un supermarché à Goderville mercredi matin.

A l’heure fixée, l’acheteur arrive sur le lieu prévu. Il est en compagnie d’un autre homme. Le vendeur est là lui aussi au volant de son Audi A5. Les policiers se sont invités discrètement à ce rendez-vous et sans attendre le début de la transaction « sortent du bois » : les deux suspects sont interpellés en flagrant délit. Sur l’acheteur, ils retrouvent le fameux chèque de banque de 12 800€ émis depuis le chéquier d’un prêtre originaire de Bretagne.

Une voiture cassée et des enfants à nourrir

Comment s’est-il procuré ce chèque ? En garde à vue, il explique aux enquêteurs avoir obtenu cette coquette somme après avoir détaillé à l’ecclésiastique tous ses en ennuis : sa voiture cassée, ses enfants à nourrir et de grosses difficultés financières.

Son complice du moment, un homme de 23 ans, confie que c’est lui qui a servi de « garantie ». En effet, pour donner du crédit à son histoire, l’escroc a demandé au prêtre de prendre contact par téléphone avec un policier qui le connaît bien pour avoir suivi sa situation. Ce pseudo policier était en fait ce jeune homme, qui servait à l’occasion de boîte aux lettres.

Les deux hommes ont été déférés jeudi au palais de justice du Havre en vue d’une comparution immédiate.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook