FAITS DIVERS

Grosse frayeur à Évreux après la disparition cette nuit d’une fillette de 5 ans dans un foyer éducatif


Publié le Vendredi 20 Octobre 2017 à 10:50

L’enfant a été retrouvée dans ...le foyer


Une fillette de 5 ans a disparu cette nuit du foyer où elle est accueillie à Évreux. Policiers et chien pisteur ont été mobilisés. L’enfant a été retrouvée ce matin plus de 10 heures après le début des recherches. Explications.
Le directeur départemental de la police a participé aux recherches avec ses hommes (Illustration)
Le directeur départemental de la police a participé aux recherches avec ses hommes (Illustration)

Grosse frayeur cette nuit de jeudi à vendredi dans un foyer éducatif d’Évreux (Eure), « Moissons Nouvelles » rue Jean Bart a Nétreville, qui accueille des enfants en difficultés.

En début de soirée vers 20h30, un éducateur de l’établissement s’inquiète : une fillette de 5 ans a disparu. Les locaux du foyer sont fouillés mais la petite pensionnaire reste introuvable.

Le commissariat de police est alerté et déploie tous les moyens en hommes à sa disposition pour tenter de retrouver rapidement l’enfant. Nouvelle inspection du foyer et des abords. Toujours pas de trace de la fillette disparue.

La fillette retrouvée ce matin... dans le foyer

Les premiers messages arrivent sur les réseaux sociaux. L’inquiétude est manifeste. La direction départementale de la sécurité publique dont le directeur lui-même, Éric Maudier, participe aux recherches, sollicite sans attendre un chien pisteur de la gendarmerie.

L’animal et son maître, spécialisés dans la recherches de personne, passent au peigne fin les rues d’Évreux pour tenter de retrouver une piste qui les conduira à l’enfant. En vain.

Soulagement ce vendredi matin : à 7h05 précisément, un éducateur de « Moissons Nouvelles » prévient la police qu’il vient de retrouver la fillette dans le foyer. Elle est en bonne santé.

Une affaire prise « très au sérieux »

Une enquête a été ouverte afin d’essayer de comprendre ce qui s’est passé et où la petite pensionnaire était cachée.

En attendant, par les temps qui courent, cette affaire a été prise « très très au sérieux », indique-t-on ce matin de source policière.

















Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook