Fumée blanchâtre et odeur suspecte dans une usine chimique en Seine-Maritime


Vendredi 5 Octobre 2018 à 17:42

L'industriel a ouvert une enquête afin de déterminer l'origine de l'incident qui a nécessité le déclenchement de son plan d'opération interne, ce vendredi matin



L'usine Brenntag-Normandie est classée Seveso seuil haut  Illustration © Google Maps
L'usine Brenntag-Normandie est classée Seveso seuil haut Illustration © Google Maps
L'usine Brenntag-Normandie, basée à Montville, en Seine-Maritime, a déclenché son plan d'opération interne (POI) ce vendredi en fin de matinée. A l'origine de cette mesure, un dégagement de fumée blanchâtre provenant de la station de traitement des eaux de cette entreprise classée Seveso. Une quarantaine de salariés ont été confinés le temps de vérifier la nature de l'incident qui s'est accompagné d'une odeur suspecte.

Cette usine, implantée sentier des Jumelles à proximité de la rivière Le Cailly, est spécialisée dans la commercialisation et le stockage de produits chimiques.

Les sapeurs-pompiers, dont une équipe spécialisée dans les risques chimiques, ont effectué une reconnaissance sur le site puis ont procédé à des mesures qui n'ont révélé aucun danger à la fois pour le personnel et pour l'environnement.

La préfecture a été prévenue de même que la Direction régionale de l'environnement (DREAL). Les sapeurs-pompiers ont levé leur dispositif vers 15 heures, laissant le soin à l'industriel de prendre les mesures qui s'imposent avant, éventuellement, la remise en service de la station de traitement des eaux. 

Cet incident ne devrait pas avoir d'impact sur le  fonctionnement de l'établissement, notamment en terme de chômage technique. 
 




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook