Frappée et menacée avec un couteau par l'homme qu'elle hébergeait à Déville-lès-Rouen


Jeudi 15 Novembre 2018 à 11:59

A l'origine des violences, une boite contenant 125 grammes de résine de cannabis que l'auteur des faits ne retrouvait pas dans la chambre.



Illustration © DGPN
Illustration © DGPN
Un sans domicile fixe âgé de 21 ans a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées. Sa victime est une jeune femme de 20 ans, domiciliée à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime). 

Les faits se déroulent ce mercredi 14 novembre, peu avant 17 heures. Des policiers de la Formation de sécurité routière, en patrouille à Déville-lès-Rouen, sont invités par le Centre de commandement et d'information (CIC) de l'hôtel de police à se rendre avenue Fauquet, où une femme déclare avoir été frappée et menacée d'un couteau. La victime indique s'être réfugiée dans un garage en attendant leur arrivée.

Elle s'enfuit par une fenêtre

Sur place, les policiers prennent contact avec la jeune femme qui précise que son agresseur est un homme, sans domicile fixe, qu'elle a hébergé quelques jours chez elle. Elle raconte encore qu'il est revenu chercher des affaires. Mais ne les retrouvant pas, il s'est subitement énervé et a frappé son hôte à coups de poing et menacée avec un couteau de cuisine.

La jeune femme a réussi à s'échapper en passant par une fenêtre.

Les policiers décident alors de s'introduire dans le logement en passant par la fenêtre ouverte. Ils tombent sur deux individus en train de fouiller la maison. Ils aperçoivent en même temps un couteau posé sur une table de chevet de la chambre. L'auteur des faits, un SDF de 21 ans, est interpellé ainsi que l'autre homme, âgé de 25 ans qui habite dans un foyer à Rouen. 

125 g de résine de cannabis dans une boite

Lors de l'intervention, les policiers sont attirés par une forte odeur de cannabis émanant d'une boite. Ils ouvrent celle-ci et découvrent à l'intérieur une petite balance électronique ainsi que plusieurs sachets contenant de la résine de cannabis, soit 125 grammes environ. C'est cette boite que l'individu recherchait et ne trouvait pas.

Le mis en cause a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées et détention de stupéfiants. 

Quant à la jeune femme, présentant des bleus sur le corps et une bosse sur la tête, elle a été conduite au CHU de Rouen par les sapeurs-pompiers.














AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook