Eure : pompiers, gendarmes et hélicoptère lancés, en pleine nuit, à la recherche d'un homme...tombé dans un roncier



Publié le 14/09/2019 à 10:01

Des moyens importants ont été engagés cette nuit pour retrouver un homme qui avait appelé les secours, et se trouvait dans l'incapacité de préciser sa localisation dans le secteur de Brestot. Les recherches sont restées vaines... Pour cause, l'homme était, entre-temps, rentré chez lui



Le secteur a été passé au peigne fin par l'hélicoptère de la gendarmerie - illustration © gendarmerie
Le secteur a été passé au peigne fin par l'hélicoptère de la gendarmerie - illustration © gendarmerie
Un habitant de Routot, dans l'Eure, est convoqué ce samedi après-midi à la gendarmerie. Il va devoir rendre des comptes, et s'expliquer sur son escapade nocturne qui a mis sur les dents gendarmes et pompiers durant quelques heures. 

Les faits qui lui sont reprochés ne sont pas d'une extrême gravité, mais quand même. Cet homme de 37 ans, a téléphoné cette nuit, à 3h23 du matin, au centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de l'Eure, pour signaler qu'il était tombé dans des ronces en forêt de Montfort et n'arrivait pas à se relever. Selon ses indications, il se trouvait dans le secteur de la côte de Brumare à Brestot, sans pouvoir préciser exactement l’endroit.

L'hélicoptère de la gendarmerie en renfort

Son téléphone ayant été géolocalisé dans un rayon très large de trois kilomètres, les secours se sont lancés à sa recherche à partir de ces maigres éléments. De son côté, la compagnie de Pont-Audemer, sous les ordres du lieutenant-colonel Turmet, a engagé une quinzaine de ses militaires, venus des brigades de Routot, Saint-Georges-du-Vièvre et du Peloton de surveillance et d'intervention (Psig) de Pont-Audemer.

Les gendarmes ont obtenu le renfort d'un hélicoptère de la section aérienne de Villacoublay (Yvelines) équipé d'une caméra infra-rouge. Tout le secteur autour du téléphone géolocalisé a été ratissé de long en large, durant quelques heures, sans aucun résultat. 

Il rentre chez lui sans avertir les secours

Le « disparu » a finalement été retrouvé ce samedi matin vers 9 heures à son domicile de Routot qu'il avait regagné en fin de nuit par ses propres moyens. Interrogé par les gendarmes, l'homme a raconté qu'il était parti « faire une balade en forêt avec des amis ». Tous avaient bu plus que de raison. « Il a indiqué qu'en chemin il avait chuté dans un roncier et n'avait pas réussi à se relever, d'où son appel aux secours », relate un officier du groupement de gendarmerie

Compte tenu des dernières vapeurs d'alcool, l'homme sera auditionné dans l'après-midi par les gendarmes de Routot.

Il appartiendra ensuite au magistrat du parquet d'Evreux de décider de la suite à donner à cette histoire. Une chose est certaine, le trentenaire pourrait être amené à dédommager les services de secours, une plainte ayant été déposée par le Département de l'Eure.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook