Disparition inquiétante : le corps sans vie d'une femme découvert sur les bords de l'Iton à Evreux


Publié le 20/02/2022 à 17:02 - mis à jour le 21/02 - 19:03

Un certain nombre d'éléments, en particulier les vêtements, laissent penser que le corps de la femme découvert sur les bords de l'Iton à Evreux est celui de Atlantik Sarigoz, disparue depuis le 17 février




Le corps d'une femme découvert à proximité de l'Iton, rue d'Argence pourrait être celui d'Atlantik Sarigoz, disparue depuis le 17 février -  Illustration
Le corps d'une femme découvert à proximité de l'Iton, rue d'Argence pourrait être celui d'Atlantik Sarigoz, disparue depuis le 17 février - Illustration
Le corps sans vie d'une femme âgée d'une quarantaine d'années a été découvert hier, samedi dans la soirée, sur les bords de l'Iton rue d'Argence à Evreux. La mort pourrait être consécutive à une absorption médicamenteuse. 

Les enquêteurs n'ont pas manqué de faire un rapprochement avec cette femme de 40 ans, Atlantik Sarigoz, dont la disparition inquiétante a été signalée. Le commissariat de police d'Evreux a diffusé un appel à témoin sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver la quadragénaire présentée comme bipolaire et ayant fait plusieurs tentatives de suicide. Elle n'a pas donné signe de vie depuis le 17 février en début d'après-midi. 

La piste du suicide privilégiée

La victime découverte sur les bords de l'Iton n'avait aucun papier d'identité sur elle. Mais un certain nombre d'éléments, en particulier les vêtements correspondraient à ceux de la femme disparue, selon une source proche de l'enquête. Des vérifications sont en cours afin d'établir formellement l'identité de cette femme.

La piste du suicide est privilégiée. Un examen de corps, voire une autopsie devrait être ordonnée par le parquet dans le cadre de l'enquête en recherche des causes de la mort 



              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici