Yvelines : une trace ADN permet d’identifier le cambrioleur d’un pavillon à La Verrière



infoYvelines
Publié le Mercredi 15 Juillet à 15:47


Dix mois après les faits, l’auteur d’un cambriolage a été identifié, interpellé et traduit en justice. Son empreinte génétique a permis de le confondre


Les investigations de police technique ont permis de retrouver dans une veste de la victime une empreinte génétique fatale aux cambrioleurs - Illustration @Pixabay
Les investigations de police technique ont permis de retrouver dans une veste de la victime une empreinte génétique fatale aux cambrioleurs - Illustration @Pixabay
Début septembre 2019, un cambriolage est commis dans un pavillon situé à La Verrière. Un téléviseur écran plat ainsi qu’un téléphone portable sont dérobés.

Les constatations de la police technique et scientifique vont parvenir avec perspicacité à reconstituer le cheminement du ou des cambrioleurs à l’intérieur de l’habitation.

Confondu par son ADN

Les investigations accomplies permettent, ensuite, au laboratoire de biologie de l’INPS, de relever une trace ADN dans la poche d’un vêtement appartenant à la victime mais manipulée par le cambrioleur qui va être ainsi identifié.

Le suspect, s’avère être sans domicile fixe. Une diffusion est réalisée via le fichier des personnes recherchées et il est ainsi interpellé le 12 juillet dernier à Argenteuil (Val d’Oise).

Il nie farouchement les faits

Lors de sa garde à vue reprise par les enquêteurs d’Elancourt, le mis en cause nie farouchement les faits.

Il est néanmoins déféré au palais de justice de Versailles pour être jugé en comparution immédiate dès le lendemain. Mais à sa demande l’audience va être renvoyée au 3 août prochain. Il a, dès lors, été placé sous mandat de dépôt jusqu’à son jugement.

























Météo Versailles France Versailles prévisions météo






Suivez-nous sur Facebook